/ Liberty-City

La pleine lune attire toujours les désequilibrés

Cette nuit, nos brigades de police ont dû intervenir auprès d'un individu visiblement en état d'ivresse. C'est après avoir réveillé par ses cris le paisible quartier de Cedar Ridge, que Manolito Gomez a été interpellé par deux officiers municipaux. Il hurlait à qui pouvait l'entendre qu'il avait « réduit la lune ».

L'homme visiblement saoul a été placé en cellule de dégrisement pour la nuit. D'après l'inspecteur Pritchet, il aurait tenu des propos incohérents jusqu'au matin. Ce n'est que vers midi que, reprenant ses esprits, il a pu expliquer la raison de son égarement.

Après avoir bu un verre (on peut le soupçonner d'en avoir bu un peu plus) au bistrot de Marco sur l'île de Portland, ce quadragénaire aurait eu la soudaine envie « de faire un carton avec son nouveau fusil »; un fusil à lunette qu' il possède en toute légalité puisqu'il ne demande pas de permis particulier. Il a donc pris son 4x4 pour se rendre à Cedar Ridge promptement. C'est après s'être très vite lassé de tirer sur les poteaux électriques, que l'idée saugrenue de tirer sur la lune, lui est apparue. Il affirme donc avoir tirer une seule balle, et celle si, touchant au but aurait « fait réduire la lune de moitié ». Complètement estomaqué par sa découverte, il aurait couru vers les maisons les plus proches pour « prévenir nos concitoyens » de cet « événement incroyable ».

Il est très probable que cet homme soit prochainement interné dans les services de psychiatrie de l'hôpital de Staunton Island, en effet il n'est pas rassurant de savoir un tel individu dans nos rues tranquilles. Il faudra attendre cette nuit, et le retour de l'astre nocturne, pour vérifier les dires douteux de Manolito…