/ Liberty-City

La fureur de « voltiger »

Un nouveau jeu est apparu depuis quelques semaines chez nos concitoyens. Il sont de plus en plus nombreux à se réunir le soir dans un parking de Staunton Island pour se livrer à un drôle de ballet artistique. Après s'être introduit quelques suppositoires de Spank, ils montent dans leurs voitures et partent à la recherche d'obstacles pouvant leur servir de tremplins afin de réaliser les cascades les plus spectaculaires. Le jeu consiste en effet à effectuer le saut le plus dangereux au dessus des rues tranquilles de notre belle ville. Pour assurer une compétition juste, des arbitres différents sont désignés chaque soir et donnent des notes aux participants sur des critères artistiques et techniques dans le but d'élire le meilleur « voltigeur » de la soirée.

Ce jeu n'est pas sans danger et peu sont ceux qui survivent à une semaine de compétition. Qu'ils meurent noyés ou carbonisés leur fin est souvent cocasse; il y a deux jours, une femme âgée de Trenton s'est plainte à la police d'avoir trouvé un cadavre « défroqué » dans ses géraniums. Devant les dégâts occasionnés par ces fous du volant, associés au problème des rodéos sauvages les autorités ont pensé instaurer un examen qui autoriserait à prendre le volant, comme cela existe dans tout le reste du monde.