/ Liberty-City

Une opération rondement menée

Hier, un commando déguisé en démineurs est intervenu au commissariat de Staunton et a récupéré près de 100 kilos de spank que la section anti-drogue de la police avait intercepté il y a 3 jours à peine.

Il était 14 h 30 quand le commissariat de police a reçu un appel avertissant qu'une bombe avait été posée dans le commissariat et qu'elle exploserait à 15 heures.

Ne voulant pas prendre de risques, le commissaire principal Garrett décida donc d'évacuer le commissariat et d'appeler la brigade de déminage.

C'est là que le commando entre en action. Ayant trafiqué les lignes téléphoniques, ils interceptent l'appel à la brigade et c'est en toute impunité qu'ils ont pu fracturer l'armoire de dépôt de drogues du commissariat en se faisant passer pour la brigade de déminage, se permettant le luxe même d'ouvrir l'armoire en faisant sauter la serrure au C-4.

Bien sur, ils ne demandèrent pas leurs restes, après avoir chargé la spank dans le caisson prévu pour enfermer les explosifs, ils remontèrent dans la camionnette et disparurent…

On a retrouvé la camionnette qui avait été volée il y a déjà 2 jours dans le quartier des jardins witchitas de Shoreside. Nul doute que la police oriente ses recherches vers le cartel Colombiens. Ce n'est pas la première fois hélas que la police se fait ridiculiser. Affaire à suivre…