/ Liberty-City

Base jumping entre les immeubles

Le mois dernier, un nouveau sport extrême est venu s'imposer à Liberty City: le base jumping du haut d'un immeuble.

Les adeptes de ce sport en pleine croissance, se réunissent quasiment tous les soirs à l'intérieur d'un immeuble qu'ils ont choisi en fonction de sa taille et de la direction du vent.
C'est alors que le « concours » commence, l'un après l'autre ils sautent (sans parachute bien sûr) du 1er étage, puis du 2ème étage, et ainsi de suite jusqu'au 1er mort qui sera désigné comme « maillon faible » de la soirée.

Le lendemain, les survivants se réunissent à nouveau et recommence leur concours dans un immeuble encore plus haut.

On recense environ 10 morts et une vingtaine d'arrestations pour « tentative de suicide » (cf "Mesures contre la délinquance") par jour, mais aussi surprenant que cela puisse paraître ce sport fait plus de dégâts aux honnêtes citoyens de la ville (qui sont souvent blessés ou pire qui doivent faire réparer leur voiture) qu'à ses adeptes, le record du saut étant à 98m.

Le secret c'est de savoir comment trouver où se trouve sa limite de soi-même.
Nous a affirmé John (il n'a pas voulu nous laisser son nom de famille), baptisé « Faucon Fambloyant » par les membres de son gang les « Sauvages Volants ».

Hier soir, nous avons suivi John sur le toit de l'immeuble de l'AMco lors de son entrainement quotidien, et voici les photos que nous avons pu ramener après avoir transporté John à l'hôpital de Staunton (fracture du col du fémur au 3ème saut)

Espérons que les forces de l'ordre vont vite trouver une parade à ce sport plus que dangereux, afin que nous ne soyons jamais obligés de nous protéger dans des véhicules blindés...