/ Liberty-City

Darkel joue au petit poucet pour assurer sa succession

On croyait Darkel complètement rangé des voitures. On pensait qu'il en avait définitivement terminé avec sa vie de criminel sanguinaire. Beaucoup s'en accommodaient d'ailleurs fort bien; et pas seulement du coté des forces de l'ordre et des honnêtes gens. Darkel était même craint par les pires crapules de Liberty City. Alors lorsqu'il fit savoir qu'il se retirait après la tristement célèbre affaire du "knaps", c'est la ville entière qui poussa un soupir de soulagement. On comptait bien ne jamais entendre parler de cette vermine.

Malheureusement, il semblerait que ces réjouissances étaient prématurées, on raconte dans les milieux autorisés que Darkel serait de retour dans nos rues paisibles. Cependant, il semblerait qu'il ne soit pas revenu dans le but de se venger ou de se mêler à nouveau des affaires de la pègre locale. La vérité serait bien plus troublante, il chercherait à se trouver un successeur.

Pour trouver quel bandit pourrait prendre le relais de sa carrière criminel, il aurait disséminé une centaine de paquets pleins de spank aux quatre coins de la ville. Celui qui est capable de les retrouver tous serait le seul à être digne de porter son célèbre bonnet et son pardessus de cuir afin de terroriser notre ville. Les paquets mènent à lui.

Cette quête est une sorte de parcours initiatique, nous a expliqué un "candidat" qui désire garder l'anonymat :

Plus on trouve de paquets, et plus Il s'intéresse à nous... il nous fait parvenir des armes de plus en puissantes. Il faut dire qu'on en a besoin, car un seul homme peut posséder tous les paquets. La lutte est rude, on risque notre peau pour lui ... mais ça en vaut la peine !

Gageons que tous les criminels de Liberty s'entretuent dans la recherche des paquets dissimulés par le petit poucet Darkel. Prions le ciel qu'il ne trouve pas un successeur digne de lui.