/ Liberty-City

La grogne des fonctionnaires du service public de Liberty

Les principaux syndicats de la fonction publique ont déposé un préavis de grève pour demain. Ces syndicats, qui regroupent la police, les ambulanciers, les pompiers, les taxis municipaux, et les agents d'entretiens de la voirie, réclament deux choses pour l'amélioration de leur condition de travail :

Tout d'abord, ils veulent des salaires plus important pour leur redonner le moral. En effet les divers actes de vandalismes qui se produisent régulièrement dans notre ville détériorent bien souvent le matériel public, ou mettent en danger les travailleurs. Les dépenses de police ont triplées cette année, et malgré l'arrivée de la flotte héliporté (lire l'article "Les hélicoptères à la rescousse de la police"), les conditions de travail se sont grandement détériorées. Les agents de voirie, eux, ne supporte plus d'avoir à remettre en place chaque jour des dizaines de lampadaires, embouties lors de rodéos sauvages ou autres concours de voltige. Il ont l'impression que leur travail ne sert à rien. Ajoutons à cela les risques de plus en plus grands auxquels s'expose les fonctionnaires qui travaillent dans cette ville de fous.

Ensuite, ils exigent que la loi adoptée le mois dernier, qui permet à n'importe quel habitant de Liberty City de prendre un véhicule publique et d'effectuer quelques missions afin de se faire un peu d'argent de poche soit abrogée. Cette loi qui était à l'origine destinée à faire grandir le civisme de nos concitoyens en leur permettant de participer à quelques missions d'utilités générales - telles que l'arrêt de malfrats ou l'extinction de feus de voitures- a très vite provoqué un bordel sans nom. Les concitoyens qui effectuaient les missions d'ambulance ne se préoccupaient pas, la plus part du temps, des gens qu'ils écrasaient sur leur chemin ! Je ne parle même pas des accidents lors des missions de police!

Il y aura donc une grève sans précédents dans les rues de Liberty demain à partir de 10 heures.