/ Liberty-City

Nouvelle menace sur Liberty City: les "hackers"

Cet après-midi le casino de Kenji a été dévalisé par un hacker d'élite qui a piraté le système informatique du casino. Ce pirateur à pensé à tout, même à la police !

19H06 En fin d'après-midi à Stauton, une personne qui nous est inconnue rentre dans l'internet café de Liberty avec sa voiture.

C'est alors 8 minutes plus tard que nous sommes informés du cambriolage du casino de Kenji. A ce moment là, le pirate dans l'internet café arrête de taper sur les touches de l'ordinateur, prends sa Sentinelle jaune et s'enfuit à Portland en prenant le pont de Callahan qui est à deux pas du café.

La police a voulu le poursuivre car il a également pénétré le système informatique de la police et a été localisé mais il avait pensé à tout et donc aussi à verrouiller les portes d'entrée et de sortie du Q.G. de la police de Stauton.

Les voitures qui furent à l'extérieur du Q.G. ne l'ont pas retrouvé car il s'est enfuit trop vite par le pont.

Entre temps le casino fut dévalisé par une dizaine de personne. Là vous pouvez voir une femme avec un fusil à pompe qui vient braquer la "banque":

L'homme inconnu aurait donc coupé les lumières à l'intérieur du casino en pénétrant son système informatique, les complices n'eurent alors aucun mal pour dévaliser le casino.

Cette dizaine de personnes se sont enfuis par leurs propres moyens par la suite. Ils se sont tous enfuis à Portland.

La somme volée est estimée à 75'000'000 $ nous dit le chef de l'action sur le terrain du FBI. Ils nous a aussi dit ce qu'il pensait du hacker (il était un amateur de PCs dans son adolescence):

Ce type est un pro,il est vraiment balèze. Tout d'abord il pénètre le système de la LCPD ce qui n'est pas une tartine, il verrouille les barreaux pour que personne ne puisse rentrer ni sortir du commissariat de police, à ce stade là nous avons remarqué une intrusion et nous avons essayé de le localiser, ensuite il pénètre le système du casino et éteint les lumières, les complices n'eurent alors juste à mettre leurs lunettes infrarouge et hop le tour fut joué. Nous localisons la personne qui a pénétré notre système mais hélas nous ne pouvions pas sortir du commissariat. C'était une attaque calculée et réfléchie, c'est pour ça qu'ils ont réussi. Ils ont même pensé à nous et aux gants pour ne pas trouver ses empreintes sur le clavier.

Liberty City est en grande partie informatisée, une "aubaine" pour les pirateurs.

Ces actes de piratages informatiques seront surement à suivre.