/ Liberty-City

Ammu-Nation en crise

Le bilan des ventes d'Ammu-Nation est en forte baisse depuis ces derniers mois. En effet le nombre d'armes vendues a baissé de plus de 75% cette année. Ammu-Nation se retrouvent donc en surproduction d'uzis, mitraillettes et autres armes à feu.

La principale raison de ces pertes est très certainement due à l'importance des vols à l'arrachée des armes en recrudescence dans notre ville depuis l'inflation des taxes (injustifiées...) sur les armes à feu. Les citoyens trouvant donc (à raison) ces hausse de prix inacceptables, boycottent alors tous les revendeurs de ces objets et se munissent en armes en les subtilisant aux voisins. L'Etat perdant beaucoup dans l'affaire (80% des entrées d'argent sur les armes) réfléchit donc à d'éventuelles mesures visant à offrir des avantages aux habitants ayant des revenus minces pour qu'il puissent s'acheter des armes « comme tout le monde ». Ces mesures prisent par le gouvernement dans l'intérêt que le Marché Noir n'augmentent pas ne semblent pas satisfaire les principaux intéressés. D'après nos sources, des mouvements révolutionnaires seraient en préparation. Le Maire aurait tout intérêt à prendre des précautions vis avis de ses agissement pour éviter les émeutes et les débordements qui s'en suivent.

Toutes les forces de police de la ville ont été déployées pour maintenir un minimum de calme dans les rues de Liberty-City. Le Maire invite donc les habitants à ne pas semer le trouble dans nos quartiers sous peine d'une mise en place d'un couvre-feu pour tous les citoyens armés de la ville. Toute agression envers les forces de police serait sévèrement punie. Il est à noter que tous les agents ont été désarmés pour éviter tout vol...