/ Liberty-City

Nelson's Auto Custom rime avec... succès!

Depuis la mise online du site du NAC, les commandes affluent à une vitesse grand V, et le garage devient un nom respecté parmi les préparateurs de Liberty City, avec des personnes aussi prestigieuses que Paki ou Killer en mécanos, le garage gagne en estime de toute une communauté de passionnés. Interview de Nelson.

Cette interview a été réalisée il y a quelques jours sur la terrasse du Bistro de Marco à St Marks.

Liberty Tree : Tout d'abord, bonjour Nelson, et merci d'avoir accepté cette interview. J'aime passer tout de suite au vif du sujet, donc ma première question est: quand avez-vous pris l'initiative d'un tel projet?

Nelson (en reposant son capuccino) : Bonjour mon cher Pavlov! En fait, le NelsoN's Auto Custom est parti de rien. Je m'explique :

Un ami, Jeff, voulait personnaliser sa Manana. Je lui ait donc dit que j'avais des relations dans le monde de l'automobile et aussi dans le tuning. Il m'a donc laissé sa Manana pendant une semaine et j'ai commencé à cogiter là dessus. C'est d'ailleurs sa Manana qui est devenue la célèbre Manana BlackBeauty que tout le monde connait. Satisfait de sa voiture, il en a parlé à Mr Demesmaeker (de Demesmaeker Inc.) qui lui a tout de suite demandé mes coordonnées.

Dans la soirée, j'ai reçu un coup de fil de Mr Demesmaeker qui m'a dit que le garage de Joey serait bientôt à vendre car Joey partait s'installer à Vice City.

Il m'a aussi dit qu'il serait prêt à financer le projet du NAC si je trouvais le matos, les clients et, bien sûr les mécanos.

C'est ainsi que le projet NAC est né, avec l'aide de Mr Demesmaeker.

LT : Le journal vous-a-t'il beaucoup aidé dans la réalisation du projet?

N : Oui énormément. Tout d'abord, RR4 qui est le rédacteur en chef du Liberty Tree s'occupe de la partie web et organisation du site.

Mais aussi, certains journalistes se rélevaient être de très bons mécanos et c'est pas vous qui me dirait le contraire.

Le journal mais aussi bien sur aidé dans la partie pub.

LT : Le démarrage a-t-il été laborieux, ou la réussite s'est de suite présentée sur le pas de la porte?

N : C'est bien simple, les chiffres parlent d'eux mêmes :

nous sommes le 8/11/02, le site à ouvert il y a à peine plus d'un mois et malgré une petite semaine de fermeture, nous sommes à plus de 600 visiteurs.

Non c'est une franche réussite, moi-même, je ne pensais pas que nous aurions été si appréciés !

LT : La réunion des capitaux provient en partie du Love Media. Comment êtes-vous parvenu a fixer un tel accord, dans un domaine très éloigné pourtant de la communication, credo du groupe?

N : Ah, la question mystère ;). Donald Love est le cousin de Mr Demesmaeker, ce sont les deux grandes puissances économiques de Liberty-City!

LT : Question moins générale: Le lieu. Pourquoi avoir repris le garage de Joey Leone, à Portland, une zone économiquement en retrait? N'était-ce un pari plus ou moins risqué?

N : Oui effectivement, le garage de Joey étant en plus en retrait de la rue mais bon, quand on aime on ne compte pas et je ne vous apprendrez rien en vous disant que nous avons des commandes qui viennent souvent de Shoreside Vale.

Je ne crois pas que la distance soit un problème pour le client.

LT : Maintenant, on ne peut plus contester la réussite du garage. Avec, à l'heure où je vous parle 40 véhicules préparés, des listes d'options infinies..., 15 véhicules en préparation... Il y a beaucoup de travail, beaucoup d'investissement personnel de la part de l'équipe. Combien y a-t-il de mécanos?

N : Nous sommes à l'heure actuelle 7 mécanos qualifiés et encore une candidature en attente mais nous recherchons toujours du monde. c'est à croire que plus il y a de mécanos, plus il y a de commandes ! (rires)

LT : Et ils arrivent à s'en sortir?

N : Ils commencent à s'en sortir, le tout est de bien gérer le temps mais ils font tous du bon boulot je suis vraiment très fier d'eux, sans compter la bonne humeur qui règne au sein de cette équipe.

LT : Parlons un peu de la concurrence, il y a 2 mois, les garages Pay'N'Spray ont fait la couverture du Liberty Tree. Implantés sur les 3 îles, ils sont un peu mieux situés que vous. Comment vous considérez-vous par rapport à eux?

N : Sans vous mentir, Pay'N'Spray commence à se faire du mauvais sang.

Nous avons été contactés par le patron de l'entreprise qui aurait aimé une alliance des deux groupes mais je ne pense pas que ça soit une bonne idée. Quelques projets ont été posés sur la table de Demesmaeker Inc comme quoi NelsoN's Auto Custom pourrait racheter le Pay'N'Spray de Shoreside Vale mais ça ne sont que des projets.

LT : Parlons du futur du NAC. Les parts de marché de Maibatsu Inc. à Liberty City régressent à une vitesse grand V. Nous avons vu l'implantation de plusieurs concessions étrangères, dont une de Mercedes, une de VAG, une de Porsche. Et beaucoup d'habitants sont friands de modèles italiens notamment ou de très grand luxe, d'autres comme les bureaux du LCPD aspirent plutôt à des marques plus locales comme Ford, et les Crown Victoria de Police. Vous, qui traitez essentiellement des modèles de Maibatsu, ne craignez-vous pas un retrait progressif des commandes de véhicules?

N : Ah oui en effet Maibatsu recule à LC mais je vais vous dire, Maibatsu Inc compte plus ou moins sur nous pour relancer leur marché.

Mais aussi, nous allons bientôt ouvrir une section de tuning pour les modèles Mercedes-Benz, Audi mais aussi des marques françaises telles que Peugeot voir même Renault.

LT : Pour finir, quels sont vous projets personnels et professionnels pour le futur?

N : Personnellement, je vais changer le spoiler de ma S55 AMG car un taxi a oublié que la priorité est à droite et professionnellement, continuer de tester des véhicules pour nos chers habitants de LC sur le Liberty Tree et pour le NAC, beaucoup beaucoup d'idées sont en cours de réalisation.

LT : Merci d'avoir répondu à nos questions.