/ Liberty-City

Sondage sur l'opinion publique

En ce dimanche, premier du mois de décembre, la mairie a annoncé le résultat du sondage sur la question suivante: "Sommes nous optimistes ou pessimistes ?"

Les mille personnes qui ont répondu ont dit clairement qu'ils sont pessimistes par 654 voix contre 346. Après analyse des "pourquoi" sur les questionnaires on peut noter que l'insécurité revient comme raison principale pour les pessimistes.
Les optimistes le sont pour des raisons très diverses.

Une interview avec un sociologue se devait donc:

Liberty Tree: Que pensez-vous des résultats du sondage ?

Steven Mc Eglard: Je m'y attendais. Rien que d'aller faire quelques pas dans la rue nous fait interroger si dans une minute on ne va pas avoir un accident devant nos yeux. Ce que je veux dire c'est que la police n'est pas assez présente.

LT: D'après vous, que faudrait-il faire pour avoir plus d'optimistes ?

S. Mc Egl.: Que ce que le gens veulent avoir l'aient. Plus de policiers. Moins de pauvreté, plus de luxe.

LT: Que se passe-t-il quand il y a plus de pessimistes que d'optimistes ?

S. Mc Egl.: Les personnes sont moins heureuses, ce qui entraîne de la haine, donc de la violence. C'est un cercle vicieux qu'il faudrait couper par le biais de la police.

Ce sondage à été effectué par la mairie pour la maison blanche.