/ Liberty-City

L'affaire Marty Chonks

Alors que les circonstances de l'assassinat de Marty Chonks, le propriétaire de l'usine Bitch'n'Dog Food, descendu vendredi dernier restent encore obscures, l'enquête du LCPD a déjà conduit à trois arrestations de personnages éminents de la ville et a déclenché un scandale dans tout le pays.

Le directeur de l'usine Bitch'N'Dog (pâtée pour chiens), Marty Chonks a été retrouvé mort devant l'entrée du bâtiment principal vendredi dernier.

"Il a été assassiné à bout portant à l'aide d'un fusil a pompe" avait alors déclaré le sergent chef Williams, et vu comme il n'y avait aucune trace ni de l'assassin, ni de l'arme, l'affaire aurait du être classée sans suite.

Aurait du, si son dossier n'avait pas été confié à Malcolm Folks, commissaire à Portland. En effet, sur son bureau se trouvait un autre dossier, celui du Kenjis Casino de Staunton, et il a trouvé curieux d'y retrouver deux numéros de comptes bancaires offshore communs aux deux dossiers.

Les deux comptes se recoupent, c'est tout bonnement hallucinant, les Yakuzas payaient régulièrement Marty Chonks, il faut encore savoir pourquoi...

Le commissaire Folks a eu la curiosité de comparer les empreintes des transferts de monnaie scripturale, ainsi que les factures de Chonks avec le dossier de monnaie du Liberty City Bank, et il s'était rendu compte que le nom de Salvatore Leone revenait un peu trop souvent. Il a donc décidé d'éplucher le dossier de feu Salvatore Leone.

Nous sommes tombés de haut avec ce Chonks, c'était presque invraisemblable, quasiment toutes les affaires non élucidées se rattachant aux Yakuzas et à la famille Leone trouvaient la réponse en Marty Chonks et son activité.

Folks a décidé d'ordonner une analyse du contenu de la pâtée pour chiens de l'usine, juste par curiosité. Quelle n'a pas été la surprise des chercheurs de la police de découvrir des empreintes d'ADN de Michael Vergman, un éminent banquier de Portland, de Alvaro Ramirez Tavedra, un grand ponte du cartel colombien, disparu à l'aéroport Francis il y a trois semaines, ainsi que de Fabio Schene Santoni, un vassal de Toni Cipriani. Qui se serait douté que les chiens de Liberty mangeaient des restes de gangsters? Marty Chonks tenait donc une activité illégale au service des plus grandes organisations mafieuses de la ville. D'ailleurs, les Yakuzas et les Italiens se croisaient parfois dans l'enceinte de l'usine, Fred Hammerson, chauffeur chez Bitch'N'Dog s'en souvient encore:

C'était assez paradoxal, les Italiens étaient en train de sortir par le portail, et la Stretch de Kenji Kassen venait tout juste de s'arrêter au coin de la rue. Ils se regardaient tous avec un sourire malicieux, tous avaient des AK47, l'atmosphère était tendue. Puis les italiens sont remontés dans leur Chevrolet, et Kenji est rentré dans l'usine. Marty avait menacé ma famille pour que je ne dénonce pas ces activités.

Ces "activités" n'étaient que le sommet de l'iceberg. Lors du transport des preuves vers le commissariat de Shoreside Vale, l'un des containers en bois destiné à l'export au Canada s'était brisé et les convoyeurs ont découvert avec stupeur qu'il y avait un double fond dans les boîtes de pâtée. Leur surprise était d'autant plus grande car celui-ci contenait des sachets pré-dosés de pure cocaïne.

On soupçonnait les Yakuzas de faire de l'export de leur poudre, répond Milton Beffe, chef de la brigade des stupéfiants, il est vrai que le marché local est envahi par cette merde jamaïcaine, la Spank, du coup les japonais ont dû se rabattre sur le Canada. Avant que l'on découvre les vraies activités de Chonks, on n'arrivait pas à savoir par quel moyen la drogue était expédiée à l'étranger.

Mais les enquêteurs n'étaient pas au bout de leurs surprises, le "testament" posthume de Marty Chonks s'étendait beaucoup plus loin que ses activités avec les gangs de Liberty...

Ainsi, le coup de théâtre s'est produit il y a deux jours, lorsque Malcolm Folks a trouvé un paquet de la FedEx dans son bureau. Il provenait de Aleene Chonks, la veuve du directeur, et son contenu était constitué de documents, cassettes d'enregisterment, lettres, reçus de comptes bancaires, factures. Malcolm Folks a mis peu de temps pour comprendre de quoi il s'agissait:

Chonks voulait assurer ses arrières, et avoir des moyens de pression contre ceux pour qui il travaillait. [...] Il a constitué un concentré explosif sur les activités illégales sur tout le territoire des Etats-Unis. Il y a tout là-dedans, corruption du LCPD, des noms de sénateurs, d'industriels, activités de gangs, faux comptes de la mairie de Liberty... Tout je vous dis! D'ailleurs je m'arrangerais pour qu'il n'y ait pas de faveur pour un certain nombre de personnes.

Ceci a eu l'effet d'une bombe! En moins d'une demi-heure le FBI avait investi les locaux du LCPD de Portland pour étudier ces fameux documents. Le Président a été contacté avant-hier a minuit, et il a respecté la requête de Folks: pas de concession possible.

Hier, la population a eu droit à une vague d'arrestations sur tout le territoire. Le LCPD a ouvert le bal, Phil Cassidy le propriétaire du surplus militaire, Toni Cipriani, auquel appartient le Momma's Ristorante Asuka Kassen, la sœur de Kenji et Armando Ruiz, fils du consul colombien ont été placés en garde à vue. Donald Love ainsi que M. le Maire ont été entendus par le FBI, tandis qu'un mandat d'arrêt international a été établi contre Ray Machowski, le lieutenant du LCPD à l'origine de la corruption de l'institution, actuellement porté disparu après un attentat.

Puis c'est dans la Capitale qu'a été arrêté par le FBI, Avery Carrington, le magnat de l’immobilier de la Côte Est. L'information la plus médiatique provient cependant de Vice City, où nous avons appris par un communiqué de l'agence de campagne, que le sénateur Alex Winston Shrub JR., fils du célèbre représentant du Congrès, venait de se désister de sa candidature aux élections primaires pour une raison personnelle, abandonnant ainsi sa course au fauteuil de président.

"Des têtes vont tomber", nous a dit Malcolm Folks à l'annonce de ceci. Notez que à l'heure où vous lisez ces lignes, le FBI a repris l'enquête au LCPD dans notre ville.

Nous ne saurons probablement jamais qui a descendu Marty Chonks, mais nous pouvons déjà considérer que cet élément est à l'origine de l'un des plus grands scandales de l'année 2003.