/ Vice City

Green Light District

Depuis quelques semaines, le Services des Transports de l'Etat de San Andreas (STESA) a fait installer un tout nouveau système informatisé de contrôle des feux tricolores. Ainsi, 98% des feux tricolores de l'Etat sont commandés à distance par un central appartenant à la police.

Hier en fin d'après midi, tous les feux de l'Etat sont soudainement passés au vert. Les conducteurs pressés de rejoindre l'autre côté du carrefour ne se souciaient pas, la plupart du temps, de la couleur des autres feux de l'intersection. Ce manque de vigilance a été l'origine des dizaines de carambolages et les conducteurs mécontents sont ensuite descendus de leur véhicule respectif pour régler leurs comptes... On dénombre une dizaine de morts et près de soixante blessés graves.

Le F.B.I. a immédiatement ouvert une enquête pour déterminer la cause de ce drame. Leurs services se sont aussitôt dirigés vers la thèse du piratage informatique et un jeune homme de 19 ans a été arrêté mais rapidement relâché faute de preuves.

Nous avons pu interroger ce dernier lors de sa sortie du commissariat de San Fierro:

J'étais tranquillement devant mon ordinateur, en train de jouer au dernier UnderStrike quand j'ai reçu un courrier électronique. Ne recevant pas fréquemment de mails, je me suis empressé d'aller le lire, il contenait simplement un message disant: "Tape ZEIIVG". Ne comprenant pas l'importance de ce geste et imaginant qu'il s'agissait encore d'une de ces blagues stupides que l'on trouve souvent sur la toile je me suis exécuté et je n'ai compris les effets de mon acte que lorsque le FBI a frappé à la porte de ma chambre

Ce matin, l'origine du mystérieux courrier électronique reste inconnue, les autorités rappellent qu'il est fortement déconseillé de lire les messages provenant de pirates informatiques et que tout acte de piratage est considéré comme du terrorisme.