/ Vice City

Hausse vertigineuse du prix du pétrole

Alors que les concessionnaires automobiles connaissent un chiffre record de vente, on vient d’apprendre que le prix du baril va encore augmenter, atteignant prés de 100$ dans quelques mois.

En effet, d’après le spécialiste Shau Aitro, la demande est de loin supérieure à l’offre, d’où la hausse record du prix du baril. Cette hausse de la demande s’explique notamment par la forte croissance de la Maocommunistocapitalisto Chine. Avec une croissance de plus de 8% et une population dépassant les 1 milliard d’individus, ce pays est en phase de devenir l’importateur n°1 mondial.

Afin d’enrayer cette hausse, le gouvernement à opté pour deux solutions.

La première est de limiter au maximum la vitesse sur autoroutes permettant ainsi réduire la consommation d’essence. Le projet du professeur Horst Schlacter (voir l'article "Drive'n'Crash" du 24/08/2005) n’aura donc pas eu le temps de s’épanouir sur nos grises autoroutes et dans nos vertes campagnes.

Mais pourtant, nous savons tous que les plus gros consommateurs d’essence sont les transports et les services. Les ambulanciers ou même les pompiers ne vont tout de même pas se déplacer à pied sous prétexte de faire des économies. Alors que faire pour limiter nos importations ou du moins rendre l’essence moins chère ?

Le professeur Van Rouleaugasoile a trouvé la solution. Pour lui il suffit de mélanger à l’essence des stations, une substance à base de nitroglycérine et de déchets peu radioactifs issus des centrales nucléaires. Ainsi, deux problèmes sont réglés : celui du prix de l’essence mais aussi celui du retraitement des déchets radioactifs. De plus, la techniques semble être similaire à celle employée par les militaires avec les sous-marins à piles nucléaires, donc particulièrement bien maîtrisée.

Après des expériences grandeur nature, le gouvernement se réjouit des résultats avec seulement une hausse de 185% des explosions de moteur, dues à l’instabilité du produit et une faible hausse (de l’ordre de 50%) des cancers de la thyroïde due quant à elle à l’exposition aux radiations.

Mais d’après un sondage Isot-Liberty Tree, prés de 99% des habitants sont prêts à utiliser cette méthode afin de faire des économies. On peut peut-être rêver de l’utilisation de ces économies à des fins culturelles (visites de musées…) comme on peut supputer de manière plus réaliste qu’elles feront grimper la côte en bourse des groupes Pernod Ricard et compagnie !

Les voitures telles que les 4x4 consomment de plus-en-plus de carburant

Ce nouveau carburant est hautement explosif mais tellement économique !

Des champs de pétrole à perte de vue, pourtant voués à disparaitre