/ San Fierro

Mystérieux accidents d'avions

Hier soir, deux avions se sont écrasés au sommet du Mont Chiliad. Les causes de cette tragédie sont encore floues mais des témoignages ont fourni des renseignements intéressants.

Les accidents d'avions se succèdent et le pays n'y a pas échappé. Dans la soirée d'hier, le pays a été choqué par deux catastrophes aériennes successives. En effet, à 19h42, un avion de type Nevada appartenant à la compagnie Juank Air s'est écrasé au sommet du Mont Chiliad suivi quelques dizaines de minutes plus tard par un second appareil, cette fois-ci un jet privé.

Ces deux avions assuraient une des premières liaisons entre l'aéroport International de Los Santos et l'Easter Bay Airport de San Fierro (qui rappelons-le avait fermé ses portes jusqu'à hier pour des travaux de rénovation importants).

Les secours ne sont arrivés que bien plus tard à cause de l'isolement du lieu de l'accident. A leur arrivée, il ont découvert en plus des carcasses calcinées des deux appareils, celle d'un camping-car qui stationnait à cet endroit.

Les pompiers de San Fierro ont petit à petit laissé place aux hommes du shérif qui mènent l'enquête pour découvrir la cause d'une telle catastrophe. Ceux-ci ont d'ores et déjà écarté la thèse de l'incident technique où du manque de visibilité car les conditions de vol étaient optimales dans la journée d'hier.

D'après les premiers témoignages recueillis auprès des habitants d'Angel Pine, le premier avion aurait tenté de faire un looping (figure impossible à réaliser avec ce genre d'avion selon les experts) avant de décrocher pour finalement s'écraser, le second aurait quant à lui sorti son train d'atterrissage de la même manière que s'il avait voulu se poser déclare un témoin. "Je ne comprends pas ce qu'a voulu faire le pilote" ajoute-t-il.

C'est en cherchant une réponse à cette question que les policiers ont pu faire le lien avec les événements qui se déroulaient au même moment à Leaf Hollow plus à l'est. C'est à cet endroit, dans une exploitation agricole, que deux individus parmi lesquels un dénommé Truth ont été surpris par un hélicoptère en train d'incendier d'immenses plantations de cannabis dégageant alors une épaisse fumée et alertant ainsi la police. Celle-ci, bien qu'ayant réagi rapidement n'a pas réussi à interpeller les deux hommes qui auraient pris la fuite en direction de San Fierro.

D'après les premières conclusions du shérif, les avions volant à basse altitude auraient traversé cette fumée et leurs pilotes respectifs auraient eu des comportements anormaux et dangereux entraînant la fin que l'on connaît.

Le point positif dans cette affaire et la conclusion de cet article, c'est que l'on peut espérer que les victimes ont eu une fin joyeuse.