/ Los Santos

Los Santos : la capitale de la drogue ?

Los Santos, Idlewood, je partais manger une pizza au fast-food du coin... A part les coups de feu, les insultes entre gangs, j'entendais que "Hé mec ! Tu veux du tosma ? C'est d'la bonne ! C'est d'la bonne !". Une chose est sûre : LS est bien conquise par la drogue.

Voila une scène courante à Los Santos, des deals, encore des deals, toujours des deals... D’où vient cette drogue ? Qui a fait ça ? J'ai enquêté pour le Liberty Tree.

Il y a deux jours, la police a retrouvé dans cette maison qui parait banale dans les bâtiments des bas-fonds de la métropole :

Des plantations de Cannabis, de Marie-Jeanne, de PCP et j'en passe

Le propriétaire de cette maison, Peter Hawkins, a été arrêté hier; il prétend être innocent, que c'est un homme inconnu qui lui a proposé "d'utiliser son jardin" en échange de 2000 $ par mois. Il vient chercher sa marchandise tous les jeudis.

Autre fait : un appartement abandonné dans le quartier hispanique pourrait servir à quelque chose ? Rasé pour faire des appartements neufs ? Non, qui voudrait habiter au cœur des fusillades ? Une planque ?

Mieux que ça : Une usine...et pas n'importe laquelle... Une usine de drogue !

Tout ce qu'on sait, c'est que des clandestins mexicains y travaillent tard le soir pour ne pas éveiller les soupçons. Elle doit être aussi la propriété de ce mystérieux baron de la drogue dont on ne connaît rien.

Troisième et dernier fait : le Roboi's Food Mart doit payer une amende de 10.000 $ pour importation de produits illicites.

En effet, le gérant, Markus Goldberg, dit que quelqu'un lui a proposé 5000 $ par mois si il importait la célèbre glace Cherry Poppers aux douces saveurs de cannabis et de coke...

Conclusion : apparemment, toutes ces pistes mènent au même homme, surement le nouveau Baron de la drogue dont on ne connaît rien, mais dont on découvrira sans doute bientôt l'identité. Affaire à suivre dans les prochaines éditions du Liberty Tree.