/ Los Santos

Le Liberty Tree menacé

Il y a quelques jours, un ancien journaliste (dont nous ne dévoileront pas le nom) m'a contacté pour me faire savoir qu'il avait une information très importante à me communiquer. Ayant l'habitude d'obtenir des tuyaux juteux de ce journaliste, je décidai donc d'accepter le rendez-vous qu'il m'avait fixé l'après midi même à la terrasse d'un café du centre de Los Santos.

Je retrouvai donc le journaliste quelques heures après dans le lieu qui avait été convenu. Le rendez-vous ne dura que quelques minutes pendant lesquelles il ne parla pas de l'information qu'il devait me communiquer. Il se contenta de me glisser dans la poche un petit papier avant de s'éclipser.

Devinant qu'il s'agissait d'une information qui ne devait pas tomber entre toutes les mains, je n'entrepris la lecture du message qu'une fois de retour à mon bureau. Je découvris un message qui m’inquiéta beaucoup:

J'ai été contacté par l'un des anciens journalistes, quelqu'un projette de faire un attentat dans les bureaux du Liberty Tree. Tu peux encore empêcher cela, va voir aux docks de Los Santos ce soir...

PS: méfie-toi de logansf2

J'ai immédiatement pris la menace très au sérieux et ai donc entrepris d'enquêter sur ce qui pouvait bien se passer la nuit aux docks de la ville. Je me trouvai une cachette d'où je pouvais observer les environs et m'installai pour une nuit d'observation. Il était près de 3 heures du matin lorsque je m'apprêtais à rentrer chez moi, découragé. Mais un bruit dans un hangar attira mon attention, un homme était en train de donner des instructions à un groupe d'autres hommes.

Les docks ne portaient plus la moindre trace de l'évènement au petit matin

Je n'ai pas entendu la totalité de la conversation, mais tout de même assez pour comprendre que quelque chose de grave se préparait et pour reconnaître leur leader: il s'agissait de logansf2, un ancien rédacteur au Liberty Tree. J'ai donc pris mes précautions pour ne pas être repéré sur le retour et ai immédiatement prévenu la police de ce qui se préparait.
Aussitôt, les bureaux du Liberty Tree ont été investis par le FBI et l'ensemble du personnel a dû évacuer les lieux. Des bureaux provisoires ont été installés dans un lieu tenu secret et protégé par la police.

L'attaque n'a toujours pas eu lieu, les journalistes attendent toujours dans la crainte mais rien ne semble se passer. Le FBI nous a assuré que dans deux semaines tout danger sera écarté et que nous pourrons regagner nos bureaux.