/ Liberty-City

Carnet de voyage : Liberty City

Gangs, drogue, meurtres, décadence, de moins en moins de touristes et de visiteurs viennent sillonner les quatre coins de notre beau pays. C'est pour redonner envie aux gens de prendre leur caméscope ou leur appareil, que le Liberty Tree vous offre cinq épisodes d'un magnifique carnet de voyage !

Étape 1 : Liberty City

Le club de Luigi, quartier rouge, Portland.

Ce club très convoité fut fondé en 1980 par un certain Luigi, qui en ce temps là, avait la main mise sur Portland. Toutefois, il y avait beaucoup de rivalité avec d'autres gang et familles qui voulaient elles aussi avoir le monopole de la ville. C'était l'époque des meurtres, des braquages, et des règlements de compte.

Cette boite très fermée possédait une clientèle venue pour se faire de "petits plaisirs". La majorité des personnes y travaillant étant des prostituées, dont vous pouvez vous imaginez le train de vie en lisant l'article "24 heures de la vie d'une prostituée".

Aujourd'hui tout à bien changé ! Cette époque est révolue malgré le grand nombre de péripatéticiennes qui courent encore nos rues.

Ce fameux club est devenu un lieu où les personnes de tous âges et de tous environs se rencontrent et font la fête toute le nuit.

Portland Docks, dock de la ville, Portland.

Portland est LA ville portuaire par excellence et contribue à 40% des parts de l'économie de l'état de Liberty City. La nuit, les docks paraissent sales et sombres et l'endroit n'est pas recommandé. Cependant en plein jour, on peut voir des bateaux arrivés de tous les coins du monde, venant livrer leurs marchandises. On compte une concurrence énorme entre le port de Portland et celui de Vice, cherchant tous deux à bénéficier d'une importation et d'une exportation exceptionnelle ainsi que développer le tourisme. Dans cette dernière activité, l'état de Vice City est nettement plus en avance mais les objectifs de l'état de Liberty restent le commerce avant tout, ce qui explique sa nette supériorité dans ce secteur.

Bref, n'hésitez pas à vous promener au bord de la mer dans l'après midi, jouissant des rayons du soleil vous chatouillant le visage. Regardez les voiliers et les chaloupes à la mer, les marins travailler de toutes leur forces, les grues transportant de lourdes charges dans un grand cliquetis de ferraille ....

Hôtel de ville, Newport, Staunton Island.

Ce bâtiment construit en 1992 est l'une des plus grandes fierté du maire O'Donovan ... Il est vrai que cet hôtel de ville est un des plus beaux monuments de l'état de Liberty City. Les détails de la façade ont été finement sculptés dans du marbre et les statues ainsi que les piliers ont été taillés avec la plus grande minutie. Si Mr le Maire avait été fier de dévoiler son nouveau domicile il y a de ça une dizaine d'années, les contribuables ont, eux, plutôt trouvé ce genre de dépense inutile et avaient violemment manifestés dans les rues. Toutefois, O'Donovan s'est toujours maintenu à son poste malgré les sondages qui le plaçaient toujours dernier avec seulement 3% des voix.

Toutefois ce monument est à visiter de l'extérieur comme de l'intérieur. En effet, cette dernière partie est tout aussi luxueuse que le reste. Les revêtements muraux et les bureaux sont splendides. En vous adressant à l'accueil vous pourrez aussi obtenir des réductions intéressantes sur l'achat d'armes à feu. A qu'il est bon de parcourir les rues, pistolets mitrailleurs à la main...

Casino Kenji, Newport, Staunton Island.

Liberty ne possède pas de grands espaces de jeux et de loisirs mais ce grand casino fait exception. Des joueurs du monde entier viennent y dépenser leurs dollars. Le Kenji's Casino s'est forgé petit à petit une fabuleuse réputation et les joueurs habitués de Las Vanturas concèdent volontiers qu'il rivalise largement avec ceux de la ville du Jeu à San Andreas.

Ce casino se révèle aussi être un superbe et immense bâtiment que les fines bouches apprécieront de visiter et pourquoi pas, se lancer dans les machines à sous et repartir riche...

Barrage Cochrane, Shoereside Vale.

Ce barrage est une merveille de technologie. Bien plus récent que celui de San Andréas, il possède les meilleurs systèmes de sécurité actuels. Il est de plus fréquemment vérifié depuis l'incident du barrage Sherman qui avait provoqué la mort de 120 personnes malgré le programme d'évacuation mis en place.

Des visites guidées de l'intérieur du monstre métallique sont organisés toutes les deux heures, 7 jours sur 7 (renseignements à l'hôtel de ville).


Nous espérons que ce premier carnet vous à plu et qu'il vous aura donner envie de visiter Liberty City.

See you in Vice City ... ;)