/ Vice City

La Mafia Russe en taxi...

Les taxis de notre état sont de plus en plus utilisés par les citadins. Malheureusement, certaines personnes ont trouvé comment gagner de l'argent en maquillant leur propre voiture en taxi. Une plaie pour les chauffeurs de taxis qui perdent de la clientèle avec ces "faux chauffeurs".

Avant-hier, comme tout les Samedi, je sors de chez moi tranquillement, je fais signe à un taxi de s'arrêter, je monte. Il me conduit sur mes ordres chez mes parents, à l'arrivée je sors les 9,50$ habituels de ce chemin (plus 2$ de pourboire) et là, surprise, il m'annonce 12$ ! Alors troublé je paie en plus pensant qu'il a parcouru un chemin plus long. Je sors mais de ce trouble je décide de mener une enquête pour vérifier cette étrangeté. Après plusieurs sources je découvre qu'un véritable trafic de ce genre ce passe partout en ville. En effet certaine personne maquilleraient leur voiture en taxi et arrondiraient leur fin de mois en arnaquant littéralement les clients tombant dans leurs "pièges". Maintenant, comment font ces personnes pour acquérir la plaquette réglementaire de taxi ? Je décide donc de pousser l'enquête plus loin et appelle un taxi.

À Vice City, les anciens modèles Previon sont encore utilisés.

Pas certains de savoir si il était « vraiment » chauffeur je demandais de voir son autorisation et sa carte. Heureusement ce n’était pas un usurpateur. Bien sur il me demanda pourquoi ce contrôle et je lui parlas de ces « faux » chauffeurs voilà a peu près notre entrevue (je n’est pas sortis mon carnet au cas où ce ne serait pas toute à fait un chauffeur « officiel »)

À San Fierro, les modèles de taxi utilisés sont des "Previon New Editions"

Liberty Tree : Alors….avez vous entendu parler de ces personnes qui se font passer pour des chauffeurs taxis ?

Mister X : Quoi ?! Bien sur ! On en parle tous entre collègues…Ces « faux » chauffeurs sont de vrai plaie après les Coréens…

LT : Heu… les Coréens ?

Mr.X : ben ouais… les Coréens ils bossent 24/24h , 7jours sur 7 c’est des « monstres » ces types…

LT : Mais ils ne dorment jamais ?

Mr.X : Ben non ! Ils sont malin les saligauds ! Ils sont deux par voiture, un qui conduit l’autre qui dort dans le coffre.

LT : et bien dit donc ....on en apprend tous les jours...heu mais revenons sur ces « faux » chauffeurs comme vous dite. Vous pensez que c’est une organisation ou… (il me coupe)

Mr.X : Une organisation ?! Vous plaisantez ? Une mafia, oui ! C’est les russes qui sont là-dessous…Et attention quand on essayent dans savoir plus, ils nous font la « peau », comme mon vieux pote Max’, il a voulu jouer son détective et ben, ils s’est retrouvé à l’hôpital avec des cotes pétées et plusieurs fractures ! Mais je crois que la police a réussi à en attraper un… Mais ces p*tain de « condés » ont les pétoches, vous pensez bien. La mafia…enfin avec sa, l’heure tourne et… (j’arrête là. Après je lui ai demandé de m’emmener au commissariat)

Une fois au commissariat je me suis présenté à l’accueil en temps que journaliste, j’ai montré ma carte et j’ai demandé de voir un détenu d'origine russe,un des lieutenant a cherché dans ses paperasses,il m'a donné un nom et le motif de l'incarcération: pas de permis de taxi pour un dénommé Ivan Dragan. Tout de suite je demande à le rencontrer dans sa cellule. Un garde m'y emmena. Le détenu était là, certes, mais il était couché sur son lit, visage face au plafond, sous sa tête une grosse tache rouge maculait le coussin, le garde m’évacua. Il est clair que les dirigeants de cette géante « arnaque » ne veulent pas que leur « hommes » parlent.

Le détenu Ivan Dragan avant son incarcération (photo amateur).

N’ayant plus rien à faire au commissariat, je rentrais donc chez moi, l’affaire pas toute à fait résolue. Les conseils que je puisse vous donnez, sont de vous méfiez si vous prenez un taxi, demandez toujours les papiers qui garantissent le chauffeur et le véhicule. Sachant que ce trafic a été rencontré à Vice-City et San Fierro. En attente de nouvelle.