/ Los Santos

"La statue à la main" : la statue qui fait scandale

1967 : Pablito Picassé ,un artiste expressionniste, sculpte une statue qui fait encore écho aujourd'hui , en effet l’œuvre représente une personne entrain de se toucher au niveau de l'entre jambes... Aujourd'hui,l'église catholique de San Andreas et l'A.P.P.J. (l'Association des Parents Protecteurs de la Jeunesse) veulent faire détruire cette statue qu'ils qualifient "d’œuvre du pêché". En revanche l'A.A.S.A.(Association des Artistes de San Andreas) est contre sa destruction. Des manifestations vont certainement survenir dans les prochains jours...

L'artiste Pablito Picassé naît en 1926 en Espagne à Madrid et suivra des études dans l'école des Beaux-Arts de Malaga puis, lors de la seconde guerre mondiale, il se réfugiera en Amérique Centrale et en 1943 très jeune et pourtant talentueux , il peindra "Guernik-A" où l'on peut y voir le massacre d'un village espagnol par la "légion condor" allemande... Un des tableaux les plus connus de ses œuvres.

La fameuse statue "l'homme à la main"

C'est lors d'un concours en 1967, se déroulant sur la côte Ouest des États-Unis, dans notre belle ville de Los Santos, ayant pour seul thème "la provocation" que l'artiste montrera encore son originalité avec une sculpture nommée " l'homme à la main". Il remportera le premier prix et fera don de la statue à la ville.

Aujourd'hui l’œuvre est encore exposée à Los Santos, ce qui pose apparemment problème à la communauté Catholique de San Andreas qui lors d'une visite dernièrement ,aurait aperçu cette œuvre et aurait tout de suite fait part de son mécontentement auprès de la mairie de la ville. Puis ayant eu vent de cette affaire, l'A.P.P.J. (l'Association des Parents Protecteurs de la Jeunesse) se serait jointe aux protestations des catholiques, en déclarant vouloir détruire cette œuvre non-catholique sous peines de bloquer les voies routières de Los Santos dans les prochains jours en manifestant.

La mairie sous pression aurait confirmer vouloir détruire la statue si les manifestations seraient annulées , seulement le conseiller de l'A.A.S.A. (Association des Artistes de San Andreas) à la mairie, aurait fait réunir tout les membres de l'association pour leur faire part de ce qui allait suivre, ces derniers ont tout de suite protesté devant la mairie , et ils auraient affirmés faire des manifestations eux aussi dans tout l’État de San Andreas ,si la statue venait à être détruite.

Le maire se retrouve donc dans une impasse et aurait demandé un ultimatum de six jours aux trois associations, le temps de réunir tout les conseillés de la mairie.

Pour en savoir plus je suis allé interroger un membre de l’Église de San Andreas et un membre de l'A.P.P.J. :

Liberty Tree : Bonsoir ma sœur.

Sœur Marie-Thérèse de St-Prieuré de Sion (membre de la communauté Catholique de San Andreas) : Bonsoir mon enfant. Désire-tu te confesser de tes pêchés passés ?

LT : Mes pêch...heu non, je travaille pour le Liberty Tree et j'aimerais vous posez quelques questions sur les événements.

Sœur Marie-Thérèse de St-Prieuré de Sion : Ah zut...que voulez-vous savoir au juste mon enfant ?

LT : Et bien...ce n'est pas très catholique de manifester, n'est ce pas ?

Sœur Marie-Thérèse de St-Prieuré de Sion : Oh ! Ce n'est pas moi qui iras manifester, je laisse ça au jeunes. Moi je prierais pour leurs âmes.

LT : Heu... et bien... je vois... Et vous ne savez pas précisément où ces "jeunes" manifesteront ?

Sœur Marie-Thérèse de St-Prieuré de Sion : Non...non, je ne m'occupe pas des affaires administratives... mais cette statue... quand même, vous l'avez vu ? C'est la statue de Belzébuth !

LT : Bien sûr, bien sûr… Je vous crois... Bien vous m'excusez, j'ai un appel sur mon bipeur.

Sœur Marie-Thérèse de St-Prieuré de Sion : Un bipeur ? C'est quoi ça ? Encore une œuvre de Satan !

Puis je suis allé au C.P. (Centre Protectum) interroger un membre de l'A.P.P.J. :

*LT : Bonsoir Monsieur...?

Nicolas de Bêtencour sur Fleuve : Mr. Nicolas de Bêtencour sur Fleuve, à qui ai-je l'honneur ?

LT : Chaos-Red... Je suis journaliste au Liberty Tree... J'aimerais vous poser quelqu... (il me coupe)

Nicolas de Bêtencour sur Fleuve : Quoi ? Encore un de ces "fouille-merde" qui travaille pour ces torchons!

LT : Ne vous en faites pas, cela ne prendra pas beaucoup de temps...

Nicolas de Bêtencour sur Fleuve : Mouais, c'est ça...

LT : Serez-vous là, aux manifestations qui vont avoir lieu dans les prochains jours ?

Nicolas de Bêtencour sur Fleuve : Bien sûr ! Cette statue est la honte de notre ville, et nos enfants se posent des questions en la voyant . Nous manifesterons aussi longtemps qu'elle ne sera pas détruite.

LT : Et pourquoi ne pas simplement la déplacer ?

Nicolas de Bêtencour sur Fleuve : Que nenni ! Elle sera , de nouveau, un jour ou l'autre découverte par des pauvres enfants qui ne demandent pas de voir des spectacles aussi ..aussi...Enfin vous m'avez compris!

Chaos-Red : Oui oui, bien sûr. Et où comptez vous faire ces manifestations ?

Nicolas de Bêtencour sur Fleuve : Ahaha! Vous êtes un marrant vous ! Comme si j'allais vous dire où nous les ferons ...Ces manifestations auront un impact sur la ville, mais bien sûr, nous les annulerons si le maire a décidé de la détruire dans l'ultimatum qu'il nous a demandé...

Chaos-Red : Donc ,si il vous a demandé un ultimatum , c'est que vous manifesterez dans des endroits stratégiques... ?

Nicolas de Bêtencour sur Fleuve : (l'air embarrassé) Écoutez vous me les cassez à la fin, sortez du centre ou j'appelle la police.

Je partais donc, l'A.A.S.A. étant en réunion, je n’ai pu interroger les membres.

Il ne reste plus qu'à attendre que les réunions entre les conseillers et le maire se terminent dans cinq jours. Dans tout les cas, le maire est dans de "beaux draps". Espérons simplement que si manifestation se fait, il n'y aura pas de blessés ou plus...