/ Vice City

Le nouveau commissaire de Vice City ne fait pas l'unanimité.

Nombreux sont les commissaires qui se sont succédés au QG de la police de Vice. Pourtant, aucun d'entre eux n'avait réussi à éradiquer le taux de criminalité de la ville.

Tous se sont fait corrompre, menacés, tués mais la majorité d'entre eux ont préféré démissionner.

Seul l'un d'entre eux, le regretté Maverick Groggo, fût le seul a imposer sa loi et à faire régner un semblant de justice et de paix dans la ville corrompue.

Pour cela, il a dû réorganiser les forces de l'ordre mais aussi ériger de nouveaux établissements pénitentiaires.

Hélas, sa mort le mois dernier a signé la fin de cette ère de tranquillité pour les habitants de Vice City.

Ce matin, vers 11H30, le maire, Mr Mortimer a tenu une conférence de presse dans laquelle il présentait le nouveau commissaire de sa ville. Il a annoncé que ce nouveau chef de la police entrerait en fonction dès aujourd'hui.

Le maire a affirmé que la ville ne pouvait mieux être défendue que par cet homme dont personne ne connaissait son identité avant ce matin.

Il s'agit d'un flic du nom de Chester Repressia, un excellent élément a affirmé Mr le maire.

Chester Repressia, originaire de l'état de San Andreas, a commencé sa carrière de flic comme agent de la circulation dans la banlieue de Groove Street. Après 3 ans de contrôle de la route et de petites bagarres de rue, Chester est prêt à se lancer dans une vraie carrière policière.

Il quitte alors sa région d'origine et décide de se rendre dans la ville la plus corrompue des Etats-Unis: Vice City.

Bien que ses débuts furent difficiles, le futur commissaire parvint à s'imposer et devint sergent de police.

Après 10 années de bons et loyaux services dans la communauté, après avoir arrêté bon nombre de malfaiteurs et de criminels, Chester devint commissaire adjoint de la police de Vice City. Le commissaire Groggo lui apprit tout ce qu’il savait sur l’art de faire régner la justice sur la ville.

A la mort de celui-ci, Chester monta en grade et obtint ce poste dont il a tant rêvé.

Le quartier général de la police de Vice City avec, à sa tête, Chester Repressia.

Lors de la conférence de presse, le commissaire Repressia a énoncé ses projets pour l’avenir et ce qu’il comptait entreprendre au sujet de la criminalité  toujours grandissante de Vice City.

Voici un extrait de son discours :

J’espère en tout cas me hisser à la hauteur de mon illustre prédécesseur, bien que je pense que ce ne sera pas chose facile. Cependant, je continuerai à faire régner l’ordre selon ses méthodes et je m’engage à faire disparaître cette corruption qui gangrène cette ville et qui la fait pourrir de l’intérieur. Je compte sur tous mes collègues pour m’aider dans ma tâche et j’ai bien l’intention de réprimander ceux qui ne seront pas assez efficaces à mon goût.

Le commissaire a terminé son discours par cette phrase forte :

Le temps de la corruption et de la fraude est terminée et il est temps pour Vice City de se reprendre en main une fois pour toutes!

Le nouveau commissaire est entré en fonction ce matin.

Il reste à espérer que le nouveau commissaire tiendra parole et ne finira pas comme les anciens qui ont déserté leur bureau.

Personne n’est dupe cependant et un récent sondage a montré que les citoyens de Vice City n’avaient plus confiance en leur police et qu’ils ne la trouvaient pas capable de les aider à mieux dormir la nuit.

Pire encore, après la conférence de presse, une violente émeute éclata dans le quartier centre, en face du commissariat central et une dizaine de personnes ont été interpellées.

La première journée de Chester Repressia en tant que commissaire a commencée sur les chapeaux de roue et tout le monde semble croire que tout cela n’est que le commencement d’une vague de crime sans précédent dans l’histoire de Vice City.