/ Los Santos

Road Trippin', 5ème edition.

Trois filles, trois garçons enfermés dans un camping-car traversant les Etats-Unis, une élimination par semaine, tel est le concept de l'émission de télé-réalité "Road Trippin' ". Chaque année, le show phare estival d'InterGlobal TV part d'une des grandes villes de notre beau pays pour ensuite tailler la zone pendant six semaines, et c'est Los Santos qui a été choisi comme ligne de départ pour l'édition 2006.

Le concept de Road Trippin' est simple : six personnes enfermées dans un Camping Car, un road book à suivre, des défis journaliers, un résumé quotidien à 19h et un Prime-Time le samedi soir pour l'élimination du plus mauvais candidat. Le départ a donc été donné à Los Santos hier soir, et nos six sympathiques campeurs ont six semaines pour relier l'Etat de San Andreas à Liberty City.

Mais avant de poursuivre cet article, voici une petite présentation des six candidats...

Anita, 22 ans, serveuse chez Clukin' Bell.

J'vais tous leur mettre une volée, ils savent pas à qui ils ont à faire !

Lloyd, 20 ans, technicien de surface.

Périlleuse est la Street, compère, c'est la jungle. Le vrai aventurier là dedans, mister demmerde, c'est moi gros !

Thomas, 47 ans, fermier.

J'vais leur montrer à ces p'tits morveux comment l'vieux Tom y' s'débrouille en camping, créd'vindiou !

Stacy, 19 ans, étudiante.

Nan mais y'a pas photo tu vois, c'est moi qui vais gagner ce Road Trippin', puis t'façon, si je gagne pas, mon père va mettre un procès au cul d'InterGlobal, puis j'gagnerais parce que mon père, il connait les meilleurs avocats de Los Santos, et puis...

Damian, 30 ans, coiffeur.

Je vais pas couper les cheveux en quatre, je suis le meilleur....que le meilleur gagne !

Penelope, 28 ans, assistante de direction.

Vous pouvez répéter la question ?

Le premier Prime Time de l'émission, ainsi que le départ de nos six aventuriers, a eu lieu hier soir aux studios d'InterGlobal TV à Los Santos. Le Liberty-Tree était sur place, c'est ainsi que j'ai pu rencontrer Sandrine Beaulieu,  "maman" de l'émission Road Trippin'.

L'arrivée des six participants, retransmise en direct sur InterGlobal TV. Deux limousines H², une pour les 3 garçons, une pour les 3 filles, le tout encadré par deux BMW de la production.

Liberty Tree : Mlle Beaulieu, je suppose que malgré les quatre éditions précédentes de Road Trippin', ce soir est un grand soir pour vous ?

Sandrine Beaulieu : Tout à fait ! Même si l'émission a un certain passé maintenant, chaque nouvelle saison est une bonne dose de trac pour toute l'équipe. Mais ce trac est mélangé à l'excitation de voir de nouveau notre projet en première page de quotidiens prestigieux comme le vôtre (grand sourire).

LT : Merci pour ce compliment qui fera, je le pense, plaisir à notre rédacteur en chef ! Cinquième année consécutive pour Road Trippin' donc. Quels sont les nouveautés majeures apportées à cette nouvelle édition ?

S.B. : Il est important de donner de la chair fraîche aux yeux affamés de nos chers téléspectateurs, c'est pourquoi cette année, nous allons tabler sur des défis beaucoup plus physique, un peu "trash" diront certains détracteurs, mais toujours très distrayants. Me vient en tête, par exemple, ce défi que nos candidats auront à relever : Inviter une sorcière vaudou à une soirée marshmallow en brochette suivi d'un concours de T-shirt mouillé, le tout sans se faire envoûter...(éclats de rire) Oh mon dieu j'imagine déjà la scène !

LT : Je vois oui...mais vous n'avez pas peur de la censure ? Je me souviens par exemple que l'an dernier, le comité de surveillance audiovisuelle vous avait à l’œil pour de nombreuses raisons : Violence entre les candidats et les autochtones de certaines petites villes de campagne, défis à la limite du politiquement correct et j'en passe...

S.B. : Oh mais ces gens du CSA ne savent plus s'amuser...et il faut quand même avouer...(elle se retourne un instant pour saluer un collègue) salut Paul, je termine avec ces messieurs et j'arrive...j'en étais où...ah oui, il faut quand même avouer que ces ploucs peuplant les cross-over states sont d'un ennui moooortel ! Et il faut bien que jeunesse se passe, vous ne croyez pas ?

LT : Bien évidement. En parlant des candidats, pouvez-vous nous en parler brièvement ?

S.B. : Oui bien évidement ! Déjà, et comme chaque année, les six candidats sont natifs de la ville d'où le départ est donné, Los Santos en l'occurrence. Nous avons voulus mélanger les horizons, les âges, les centres d’intérêt. Mais vous aurez tout loisir de les découvrir au fil des semaines au cours de l'émission quotidienne présentée par ce cher Benny Castaldo, à 19h sur InterGlobal TV !

LT : Melle Beaulieu, je crois que certaines personnes vous attendent. Je vous remercie donc pour cette interview et vous félicite pour votre émission ô combien....passionnante !

Voici en exclusivité les photos du Camping-Car prêté par la firme Chevrolet, principal sponsor de l'émission.