/ Los Santos

La fin du gang des "mains d'or"

East Los Santos, sept heures du matin. Madame Perreira prépare son café au lait, comme tous les matins, avant de s'installer confortablement dans son canapé pour suivre deux épisodes de la série Hawaï Five-O. La routine, jusqu'au moment où elle aperçoit une voiture stationnée en marche arrière dans une ruelle donnant directement sur la fenêtre de sa cuisine.

Moi, je me suis dit que c’était des touristes égarés, nous raconte la vieille femme au fort accent hispanique. En général, ben ce sont les Salvadore qui garent la camionnette ici, alors j'ai pensé que ça, c'est pas normal, surtout à cette heure. Alors moi j'ai sorti la caméra et j'ai pris une photo, on ne sait jamais comme ils disent.

La BMW 535i prise en photo par madame Perreira.

"On ne sait jamais", c'est le moins qu'on puisse dire. Car seulement quelques minutes après que Madame Perreira eu pris l'automobile en photo, une violente explosion retenti et deux des trois passager sortirent cagoulés, se mettant à courir en direction de la rue. Un mur des bureaux de Aames Security, compagnie de stockage sécurisé de données en tous genres, vient de se faire pulvériser par une belle charge de C-4, soufflant sur son passage trois SDF et faisant exploser deux véhicules qui passaient au même moment.

Le carnage provoqué par l'explosion du mur du bâtiments.

Greg Aames, PDG de la compagnie du même nom, a refusé notre entrevue par soucis d'anonymat, mais nous a confié au téléphone que cette antenne du groupe stockait nombre de données privées de plusieurs banques de Los Santos, comme des codes d'accès à certain comptes importants. Les malfaiteurs n'auraient alors eu qu'à se servir d'une connexion internet toute simple pour transférer l'argent sur un compte aux îles Caïmans. Le plan aurait pu fonctionner parfaitement si le sergent Goldenberg, alors en patrouille dans le canal non loin de là pour un appel concernant un "monstre poussant des cris atroces", n'avait pas entendu l'explosion. Il sauta alors dans son véhicule, sorti du canal et manqua de se faire percuter de plein fouet par une BMW série 5 ancien modèle.

Si les types n'avaient pas des cagoules pour conduire, je n'aurais pas prêté attention à cette BMW et j'aurais foncé sur les lieux de l'explosion. Priorité à ce genre d'intervention, il peut y avoir des blessés sur place.

Les trois occupants de la berline étaient en effet facilement repérables avec leurs cagoules, ce qui mit la puce à l'oreille du policier qui se mit en chasse du véhicule, toute sirène hurlante.

Le sergent Goldenberg.

La BMW s'engagea sur l'autoroute reliant East LS à Downtown et se mit à zigzaguer entre les autres véhicules continue l'agent de police. La poursuite devenait vraiment dangereuse, ils se mettaient à tirer sur ma Chevrolet pour me faire renoncer, mais il m'en fallait plus pour me décourager !

C'est alors qu'une aide inattendue se présenta devant le policier. Un Hummer H1 de la Sanity Andreas, qui venait de s'engager sur l'autoroute, aperçue de ce qui se passait, mis pied au plancher et percuta violemment la 535i des gangsters qui chevaucha une partie du parapet de sécurité, se retourna comme une crêpe et finit sa course dans un tonneau des plus impressionnants. Le chauffeur et le passager qui ne portaient pas leurs ceintures de sécurité, périrent dans l'accident. Seul le passager arrière survécu à ce tour de manège. Après identification, les trois braqueurs s'avèrent être Trisha Tyler, Mazi Ibo et Chris Schilling, acteurs principaux du gang des "mains d'or", auteurs du violent braquage de la Los Santos Central Bank le 20/04/2006 (Lire l'article correspondant.). Une belle prise donc pour le LSPD qui recherchait activement les trois autres membres du gang après avoir retrouvé Frank Korg, quatrième membre, vidé de son sang dans un terrain vague près de Unity Station quelques heures après l'attaque de la banque.

Chris Schilling, Mazi Ibo et Trisha Tyler. (Photos d'archives LSPD)

La BMW du gang après l'accident, dans laquelle deux occupants trouvèrent la mort.

Par ailleurs, après un interrogatoire en bonne et due forme, Mazi Ibo révéla l'endroit où se trouvait le butin de ce fameux braquage. Le LSPD se rendit alors sur place, un appartement de Jefferson où fut en effet retrouvé les trois millions de dollars dérobés à la Los Santos Central Bank.

L'appartement de Jefferson dans lequel ont été retrouvés les trois millions de dollar de la Los Santos Central Bank.

Le LSPD n'a hélas pu retrouver le conducteur du Hummer de la Sanity Andreas mais tient à le remercier vivement pour son acte de citoyenneté si ce dernier venait à lire cet article.