/ Los Santos

Un lecteur du Liberty Tree assassiné par un gang Latino.

Un homme a été retrouvé assassiné, hier après-midi, en plein Ganton. Le LSPD penche pour un règlement de compte entre deux gangs rivaux, mais après quelques recherches, la victime semblerait être un lecteur fidèle du Liberty Tree...

Idlewood et Ganton, quartiers mouvementés de Los Santos, sont réputés pour leurs Drive-by, un restaurant Well Stacked Pizza mais surtout, leur gang local, les OGF (Orange Groove Families). Nous sommes en plein Groove Street, hier après-midi. Arthur Smithers, membre des OGF, écoute un peu de rap, assis devant la petite maison qu'il partage avec son grand-père, quand tout à coup, une voiture déboule à pleine vitesse, deux hommes armés d'Uzi à son bord, faisant feu sur le pauvre Arthur qui n'eu pas le temps de se mettre à couvert et reçu une vingtaine de balles en plein torse. Nous avons pu interviewer un voisin, témoin de la scène.

Le LSPD et le coroner devant le scène du crime.

Jeffrey, 23 ans : J'étais en train d'entretenir mes plants de cana....de fraises, quand j'ai vu la caisse là, une Ford des années 80, foncer pleine balle dans Groove Street, et là bah, y'avait un type sur la banquette arrière, il s'est mis à arroser copieusement la maison d'Arthur avec son automatique. C'était un mec bien, franchement.

Jeffrey.

Quelques minutes après le drame, les premières unités du LSPD arrivèrent sur place, suivies de près par le S.I.D (Scientific Investigations Department) qui boucla le périmètre afin d'analyser la scène du crime. Après quelques heures de recherches, les forces de l'ordres trouvèrent des piles de journaux du Liberty Tree, de vieilles éditions datant même de 2001/2002, de vraies perles pour nous, soit dit en passant. Simon Smithers, le grand-père d'Arthur déclara à la police que sont petit-fils était un fanatique du journal, il ne passait pas une journée sans décortiquer son édition quotidienne. Ces derniers temps, Arthur s'était plaint de ne voir figurer aucune attaque de gangs dans nos éditions. Aussi s'était-il mis en tête de nous faire savoir son mécontentement à ce sujet.
Après avoir fait le tri dans les centaines de courriers des lecteurs que nous recevons chaque jour, un message correspondait en effet avec ce que nous avait dit Simon Smithers. Une lettre anonyme nous étant parvenue le 21 Janvier 2008, dont le contenu du message était le suivant :

Les OGF, gang local.

Je répondis alors à ce cher lecteur qu'il était plutôt préférable de se réjouir de l'efficacité du LSPD et de ce retour au calme, tandis que Dami lui conseillait une alternative différente, à savoir "tabasser la gueule d'un latino (ou autres ...) en plein milieu d'Idlewood et faire en sorte que ça ressemble à une bavure policière".

Le 24 Janvier 2008, nous recevions un nouveau message de notre anonyme préféré, nous signalant qu'il était passé à l'acte :

Ne faisant que son devoir de citoyen, le Liberty Tree adressa une copie de ce message à la famille du défunt, membre du gang "Varios Los Aztecas".
"Qui disait qu'on rendait pas service, han?" commenta alors mon cousin et collègue hors-pair, Pavlov.

Croyant en avoir terminé avec cette histoire, un ultime message arriva dans le grand bac à courrier de la rédaction, le 27 Janvier 2008:

Ce fut le dernier message de la part de notre correspondant anonyme.

Et voilà, encore un règlement de comptes entre deux gangs rivaux. On ne les compte plus à Los Santos hein, je vais pas vous l'apprendre. Votre gars a voulu jouer aux durs, il a appris la leçon, d'une façon un peu expéditive j'en convient, mais néanmoins efficace" nous confia le détective Stavros du LSPD, avant d'ajouter que la brigade anti-gangs allait mener son enquête du côté des Varios Los Aztecas pour confirmer l'hypothèse d'un règlement de comptes.

Le detective Stavros.