/ Los Santos

Los Santos, ses banques désertes

Vous souvenez-vous d'un passé pas si lointain où il fallait presque prendre une journée de congé pour effectuer la moindre opération bancaire, tant les agences étaient bondées ?

Tout a bien changé désormais, grâce au coup de fouet d'un super héros nommé Technologie. Depuis une dizaine de mois maintenant, l'état de San Andreas a été choisi comme cobaye pour le déploiement d'une nouvelle application disponible sur tout ordinateur connecté à Internet ainsi que les appareils mobiles de la marque iFruit, une fonctionnalité qui a révolutionné notre rapport avec l'argent, je parle bien sûr de la possibilité d'effectuer des dépôts et des retraits d'argent sans quitter votre domicile.

Le principe, désormais bien rôdé, est le suivant. Pour effectuer un dépôt, il suffit d'imprimer un bordereau de remise et de le remplir avec le montant total et le détail des coupures à déposer. Un SMS fera venir un coursier directement chez vous ou sur votre lieu de travail afin de récupérer l'enveloppe et de la livrer au siège de Maze ou Fleeca, les deux seules enseignes proposant ce service. Pour effectuer un retrait à distance, le principe est le même mais en sens inverse. Vous choisissez vos coupures sur une application dédiée, et un coursier vous livre dans la demi-heure partout à Los Santos.

Jessica, 26 ans, infirmière : C'est une véritable révolution ! Lorsque je suis de garde, je n'ai pas le temps de me rendre à ma banque, dont les horaires sont totalement en décalage avec les miens. Ça m'a changé la vie !

Mike, 34 ans, proxénète : Lorsque mes filles ont terminées leur "service", elles me remettent automatiquement la recette de la soirée. Il n'est plus sûr de se promener avec des sommes importantes en liquide sur soi, alors j'ai tout de suite fait appel aux coursiers de la Maze. C'est rapide et sécurisant pour un businessman comme moi.

Les grands perdants de cette entrée fracassante dans le XXIe siècle sont... Les banques elles-mêmes, ou plutôt, les succursales qui, du jour au lendemain, ont vu leurs guichets se vider de tout client. Ne restent plus aujourd'hui que des bâtiments fantômes, où seuls quelques employés subsistent, fixant tristement le vide, ou jouant à s'envoyer des boulettes de papier.

La grande banque centrale Maze et une agence Fleeca, Los Santos.

Il n'est pas encore question de licenciement dans un groupe comme dans l'autre, mais les employés se posent des questions. Plus de dépôts physiques est synonyme de coffres vides, et l'intérêt d'une banque sans liquidités étant très limité, leur avenir pourrait bien se voir chamboulé dans les mois à venir.