/ Los Santos

Quand une guerre éclate entre deux crews de bikers rivaux...

Nombreux sont les crews à s'affronter dans tout l'Etat de San Andreas. Ils regroupent en fait des membres ayant les mêmes convictions et les mêmes goûts dans le but de partager une certaine expérience de vie. Leurs membres affichent généralement les couleurs de leur crew sur leurs vêtements ainsi que leurs véhicules, mais lorsque deux crews plus ou moins rivaux se croisent en ville, que se passe-t-il ? Vont-ils se laisser aller à une trêve pour boire des bières ensemble dans le bar du désert ou bien vont-ils plutôt choisir de se cracher dessus ? Les forces de l'ordre et la municipalité de LS sont inquiètes au sujet de ces crews étant donné qu'ils sont de plus en plus nombreux, à tels point que certains en deviennent incontrôlables. En effet, certaines personnes ne supportent pas de voir un membre de crew adverse traverser la rue avec un autre emblème. Les pauvres civils de la ville s'apprêtent alors à assister, impuissants, à une véritable guerre de territoire.

D'ordinaire, ces crews essaient d'éviter de s'attaquer hors de leurs territoires respectifs pour justement, ne pas troubler l'ordre public. Seulement, mardi soir cette trêve a été rompue par un des membres des Hellraiser, un crew de bikers qui s'est fait remarquer ces derniers temps par son agressivité excessive. En effet, depuis plusieurs semaines on entend beaucoup parler d'eux dans des affaires de meurtres, envers des membres de crew adverses. Ils n'hésitent apparemment pas à utiliser la manière forte pour essayer de commander tous les autres, mais la force est-elle vraiment le meilleur moyen pour cela ? Ce n'est pas une fois la ville détruite qu'ils pourront la gouverner, mais ça ils ne semblent pas y avoir pensé.

Ainsi, les Hellraiser auraient donc attaqué ouvertement un membre des Hammer of Anarchy mardi soir, et ce à répétition. Comment cela va-t-il finir ? Combien de vie vont-elles être prises par cette sordide histoire d'emblèmes et de guerre de territoire ?

Les Hammer of Anarchy, un crew encore récent qui veut se défendre

Plusieurs membres bien actifs de ce crew

Il s'agit en fait apparemment d'un crew originaire de Liberty City venu s'installer dans la région de Los Santos assez récemment, ce qui pourrait expliquer que les Hellraiser les aient pris pour cible. Seulement, contrairement à ces derniers, il s'agit d'un crew de nature plutôt pacifique (lorsque l'on ne leur déclare pas la guerre bien évidemment). En effet, ses membres se sont rejoints pour partager leur passion commune pour les motos de type Hexer et Daemon, ainsi que la fierté de porter un blouson de cuir. Pour l'instant, ils ne sont pas encore allés brûler vifs d'autres motards juste pour le fun, ou du moins ça n'a pas fait la une des journaux...

Leur leader, John "Redwood" Nelson, a bien voulu nous dire quelques mots:

Ces sales rats de Hellraiser ont voulu dégommer un de mes gars, ils mourront je vous le jure ! On n'est peut-être moins nombreux qu'eux mais on a une bonne expérience, et on est loyaux nous.

D'un côté comme de l'autre, aucun chef de crew ne semble enclin à faire le moindre compromis...

Les Hellraiser, le crew réputé le plus violent

À l'heure actuelle, les Hellraisers ont la réputation dans San Andreas d'être le crew de bikers le plus violent. En effet, ils sont prêts à éliminer quiconque se mette en travers de leur chemin, et que ce soit en le découpant en morceaux, ou bien en le brûlant vif. Plus c'est trash et plus ils semblent aimer ça. On se demande s'ils ont encore un cerveau pour réfléchir d'ailleurs sous leur casque...

C'est parce qu'ils sont plus nombreux et plus anciens dans la région qu'ils croient pouvoir éliminer tous leurs rivaux, mais ils semblent ignorer que l'anarchie ne peut jamais durer bien longtemps et qu'un beau jour ils mourront tous, de la même façon qu'ils ont infligé la mort à leurs ennemis.

Tout comme les Hammer of Anarchy, les Hellraisers se regroupent souvent dans le bar du désert. D'ailleurs, amis lecteurs, évitez à l'avenir de vous promener par là si vous ne voulez pas recevoir une balle perdue...
Le leader du crew, Kurt Warner, nous a déclaré ceci:

Ces enfoirés de Hammer of merde ne sont pas des vrais motards, c'est pour ça qu'on a voulu les dégommer. Sérieux, vous trouvez ça normal vous un crew de bikers qui autorise les motos Bagger ? Moi pas. Et quand j'aime pas quelqu'un, je le bute. Logique, non ?

Et c'est ce que nous pouvons constaté en effet. Ce Kurt a récemment achevé une pauvre jeune femme issue d'un autre crew encore, comme vous pouvez le voir en image.

Si les autorités ne parviennent pas rapidement à calmer ces crews en colère, je n'ai qu'une chose à dire: Hey les amis, peace and love !