/ Los Santos

La télé-réalité rend-t-elle stupide ?

Depuis quelques années, les émissions de télé-réalité se sont multipliées sur notre petit écran. Celles-ci rendraient les gens stupides, et plus particulièrement les jeunes, accrocs à ces émissions. Enquête sur ces nouvelles émissions abrutissantes...

"Fame or Shame", "FIZZ!", "Venturas Poker Challenge", "les Ch'tios à Los Santos"... Vous devez connaître tous ces programmes qui inondent nos télévisions depuis des années. Des programmes bas-de-gamme, qui tournent au ridicule - malgré eux - des inconnus qui l'ont quand même bien cherché.

On garde en mémoire la scène désormais culte de la dernière saison de "Fame or Shame", lorsqu'une jeune fille fut arrachée au casting de l'émission en plein tournage par son propre père. C'est ce genre d'images qui fait partie du "jeu" de la télé-réalité ; celui qui consiste à tout montrer, même les choses les plus humiliantes...

Jeffrey Winston, producteur : Le concept de ces émissions vient souvent d'une idée à la con, parfois mélangée avec une autre idée à la con. Et ça donne une émission de merde, mais qui passionne les jeunes. Ça donne quelque chose du genre : "Hey, si on mettait des gens qui doivent manger de la merde, sans qu'ils le sachent, les yeux bandés ?" "Ouais ! Et si on les mettait dans un avion, et ils tomberaient dans le vide à la moindre erreur !"... Oh putain faut que je note ça quelque part ! Ça cartonnerait !

La dernière insulte à l'intelligence et au bon sens, "Les Ch'tios à Los Santos", lancée il y a seulement quelques semaines, bat déjà des records d'audience. Dans cette "émission", des jeunes gens dénués de cerveau sont envoyés à Los Santos afin de décrocher le job de leur rêve, dans le monde de la nuit. Une bonne émission culturelle, somme toute !

La longue liste des inepties télévisuelles ne s'arrête pas là. On ne peut pas ne pas parler par exemple de "Patriot 500", ce jeu télévisé dans lequel les candidats, à bord d'un bolide de compétition, doivent répondre à des questions sur les États-Unis sous peine d'être contraints au crash, où encore "Venturas Poker Challenge", qui allie strip-poker et gages : Une fois que le candidat n'a plus aucun vêtement, il doit accomplir un gage, nu, avant de quitter le jeu.

Patriot 500 et Venturas Poker Challenge.

Dans son émission "The Underbelly of Paradise", le regretté Steve Haines, agent du FBI, nous présentait les différents gangs et organisations criminelles de Los Santos, les tournant en dérision et les humiliant. C'est probablement ce qui lui a coûté la vie, lorsqu'il fut assassiné en plein tournage d'un nouveau numéro de son émission. C'est un autre agent du FBI, Dave Norton, qui a repris le flambeau à la présentation.

"The Underbelly of Paradise", l'émission de Steve Haines.

Nous avons effectué un petit micro-trottoir afin de tester la popularité de la télé-réalité :

Kevin, 18 ans : Ces émissions c'est trop génial ! Je rêve d'en faire une un jour.

Michelle, 37 ans : Je trouve ces émissions scandaleuses et honteuses. On ne devrait pas avoir le droit de diffuser de telles bêtises. C'est choquant !

Albert, 44 ans : Bof... Ce genre de programme est sympa pour se détendre, se vider la tête après une dure journée de boulot... A petites doses quoi, on passe un bon petit moment.

Sally, 15 ans : Je rêve de faire "Fame or Shame" ! Je veux passer à la télé et devenir célèbre ! En plus, moi je sais jongler avec des dominos !

Henry, 68 ans : L'atelier réhabilité ? C'est où ça ? Tant mieux s'ils l'ont réparé !... Quoi, à la télé ? Ça existe encore ?

L'un des nombreux panneaux assurant la promotion de "Fame or Shame".

"Fame or Shame", un nom qui revient souvent, et pour cause : c'est LE carton de l'année. Présenté par Lazlow Jones, il présente toutes les caractéristiques de la télé-réalité. Un concept simple, un plateau attrayant et des candidats atypiques, dans lesquels on s'identifie aisément. La crème de la crème des émissions.

Nous nous sommes rendus au siège de CNT (Conglomerated National Television) pour rencontrer Bradley Oldman, directeur de la programmation de la chaîne.

Bradley Oldman, directeur de la programmation : Ces émissions battent des records d'audience ! On ne peut plus s'en passer. Et on a déjà prévu la relève ! Par exemple, on va filmer la "star" de la télé-réalité, Moulouda, pendant des vacances à San Andreas avec sa famille. Ça va être génial !

Le siège de CNT.

Devant nos regards hagards, il nous a présenté une première affiche de promotion :

"Allo Moulouda" sera donc lancée (hélas !) autour du mois de mars sur la chaîne. Elle va rejoindre une longue liste d'émissions pathétiques et sans intérêt : "Vinewood Girls", "America's Next Top Hooker", "Fizz!"... Et de nombreuses autres.