/ Los Santos

Déclaré mort, il ressuscite à la morgue

Un sexagénaire avait été déclaré mort lundi dernier à l'hôpital de Los Santos, avant d'être envoyé à la morgue. Il s'est réveillé le lendemain, dans sa housse mortuaire, peu de temps avant son embaumement...

Ce n'est pas un scénario d'une mauvaise comédie de Vinewood, ni un cauchemar raconté par un fou de Sandy Shores. Non, c'est l'histoire bien réelle de Brad Needles, un américain ordinaire de 63 ans, vétéran du Viet Nâm. Alors que Brad passe une soirée tranquille, chez lui à Mirror Park, il est victime d'une crise cardiaque et emmené en urgence à l'hôpital central de Los Santos.

La morgue de Los Santos.

Sur place, vers 21 heures, les médecins ne peuvent que constater son décès. Aux alentours de minuit, l'hôpital contacte la famille et demande l'autorisation de celle-ci pour transporter le corps à la morgue, situé juste de l'autre côté de la rue. Réponse positive de la part de la famille, et Brad Needles est donc transféré à la morgue.

Sauf qu'au bout de quelques heures, Brad se réveille, dans son sac mortuaire. Il appelle au secours et demande à l'aide. Un ambulancier l'entend, et vient lui porter secours et l'aider à s'extraire de sa housse de protection.

Steven Johnson, ambulancier : Je venais de déposer un cadavre dans une pièce voisine, et j'entends un mec gueuler. Au début j'ai cru que quelqu'un était resté enfermé dans la pièce. Puis, j'ai vu personne. je suis rentré, et je me suis rendu compte que le gars était enfermé. Donc je l'ai débloqué. C'est un truc de dingue, j'avais jamais vu une telle résurrection !

Steven Johnson.

En effet, une telle résurrection est assez impressionnante. Et la raison en est toute simple : Brad Needles est équipé d'un pacemaker, qui est mystérieusement tombé en panne le soir de sa crise cardiaque. Sauf qu'à l'hôpital, personne n'était au courant que Brad portait un pacemaker. Ainsi, l'infirmier en stage n'a pas relevé la présence d'un pacemaker. Le malheureux Brad Needles a donc été déclaré mort.

L'hôpital central de Los Santos.

Du côté de l'hôpital, on s'est refusé à tout commentaire à propos de cette défaillance. L'infirmier en stage risque d'être sanctionné, et de son côté Brad Needles a été transféré à l'hôpital de Mount Zonah afin de subir des examens plus poussés concernant son pacemaker. Il pourra ensuite rentrer chez lui et espérer oublier cette sordide petite histoire...