/ Los Santos

Des "gens du voyage" ont pour destination la prison

Cet après-midi, des nomades ont semé la zizanie dans Los Santos.

A partir d'environ 13h et pendant plusieurs heures hier après-midi et en début de soirée, un groupe de personnes à bord de camping-cars et caravanes ont roulé de Blaine County jusqu'à Los Santos.

Grâce à certaines sources, nous en avons été informés et, peu avant leur départ, nous nous sommes rendus à leur camp où nous avons recueilli quelques témoignages :

José, 27 ans : On va foutre le bordel !

Nicolas, 22 ans : Nous on est pas des vauriens, on est des gitans ! On va leur montrer à ces tapettes de Los Santos !

Catarina, 48 ans : On aime pas les règles, nous on fait ce que l'on veut.

Les caravanes sillonnent les routes en convoi.

Sans but réel, ces "gitans", comme ils aiment qu'on les appelle, prennent donc la route pour Los Santos, nous verrons ensemble comment les citadins de LS ont reçu ces individus. Contrairement à ce que l'on pourrait croire, ces gens du voyage ne resteront pas longtemps innocents...

Sur l'autoroute, ils perturbent fortement le trafic.

En effet, ils ont retardé les usagers de l'autoroute d'environ 1h15, en bloquant la circulation (ils étaient une dizaine). La police de LS leur a donné un avertissement sévère.

Cet avertissement ne se révéla guère utile car une heure après, ils se sont installés sur le stade de East Los Santos. La police est donc intervenue et les à arrêté.

Les véhicules saisis ont été mis à la fourrière.

Nous avons rencontré le lieutenant Doug Hankman :

Ouais on les a interrogé, il n'y a rien à en tirer. Ils ont fait ça juste pour se faire remarquer. Quasiment tous nous insultent. Ils jouent les rebelles mais bon, quelques nuits au poste, ça les calmera. Entre deux insultes, l'un d'eux m'a dit qu'il avait fait un petit site internet sur lequel ils organiseraient leurs événements du genre : http://www.grandtheftauto-online.net, c'est n'importe quoi, haha ! Café !

Nous avons recherché à avoir le ressenti des habitants de Los Santos face à cet événement :

Erika, 24 ans : C'est bête ce qu'ils ont fait, ça ne fait qu'attiser davantage la haine des sales racistes.

Barry, 53 ans : Alors ça il fallait s'y attendre, mon fusil et moi on va les expatrier vite fait bien fait, c'est moi qui vous le dis !

La police a-t-elle été trop sévère ? Ces gens du voyage ont-il eu raison d'effectuer ces abus ? La population de Los Santos est-elle vraiment raciste à 48% ? A vous de le dire !