/ Liberty-City

Les Liberty City Penetrators, une équipe qui pénètre la victoire

Tous les fans de basket-ball le savent, les classicos sont chaque année plus violents sur le terrain, surtout quand ils opposent les grandes équipes leaders du classement comme les Liberty City Penetrators et les Los Santos Panic, c'est pour cela qu'hier soir au Algonquin Sport Stadium, tous les fans de basket aux États-Unis n'ont voulu manquer ce match pour rien au monde, que cela soit sur place, à la radio, à la télévision, ou encore sur Internet plusieurs millions de personnes était présentes. Entre les L.C. Penetrators et les L.S. Panic cela n'a jamais été le grand amour, ces deux équipes se font la guerre depuis leur création. Hier, les Liberty City Penetrators, qui jouaient à domicile, ont eu l'honneur et le plaisir de pénétrer (comme leur nom l'indique) les Los Santos Panic 102 - 83. Nous avons pu interroger le célèbre Dessie James qui avait fait la une des journaux au mois de mai 2014 avec cette erreur policière qui avait été commise envers son meilleur ami Luis Lopez mais qui fut relâché deux mois plus tard par le LCPD.

Liberty Tree : Bonjour Dessie, ça a vraiment chauffé ce dernier match contre les Los Santos Panic, il y a une rumeur qui circule sur Bleeter, vous auriez apparemment frappé violemment un supporter des L.S. Panic, est-ce vrai ?

Dessie James, 22 ans, basketteur aux L.C Penetrators : Bonjour, ouais c'était vraiment chaud, les L.S. Panic n'ont jamais été très respectueux envers l'amour du basket, ils traitent toujours leurs adversaires c'est vraiment pas possible... Et pour le fan c'est des conneries, je n'ais jamais frappé personne, si ils inventent des rumeurs c'est juste pour faire baisser la réputation du club, ça, ils n'aiment pas quand on gagne contre eux, ils détestent sça, mais ça fait partie du jeu, on gagne ou on perd, et c'est ça qui fait qu'un homme aime le basket, pour les victoires, les défaites, et être sur le terrain.

Liberty Tree : Merci Dessie, et au passage, très original cette nouvelle coupe de cheveux !

Dessie James marque un panier au match des L.C. Penetrators contre les Vice City Magic.

L'histoire ne s'arrête pas la car vu que nous sommes très curieux nous avons également réussi à interroger Frédéric Cros, joueur de basket-ball chez les Los Santos Panic.

Liberty Tree : Bonjour Frédéric, comment vivez-vous cette défaite en championnat face à Liberty City ?

Frédéric Cros, 23 ans, basketteur aux Los Santos Panic : Bonjour, cette défaite ? On ne la vit pas normalement, on s'était préparé pour ce match, c'était très important ce match pour les fans, l'entraîneur et nous, joueurs, c'est dommage mais les L.C. Penetrators ne savent pas jouer au basket, on la méritait plus qu'eux cette victoire.

Frédéric Cros joue un match contre les San Fierro Sporting.

Après cette terrible défaite, les joueurs des Los Santos Panic ont passé deux nuits au grand Majestic Hotel sur Middle Park, de quoi récupérer de cet échec.

Sur ce, restez fidèle au Liberty Tree, premier sur les Los Santos Panic.