/ Los Santos

San Andreas serait-il à sec ?

Ce matin, sur l'un des principaux champs pétrolifère de San Andreas, dans le Grand Señora Desert, le pétrole s'est arrêté de couler. Ceci pourrait entraîner de graves conséquences pour San Andreas.

Ce matin, dans le Grand Señora Desert, c'est le drame. En effet, dans le plus grand champ pétrolifère de San Andreas, plus une goutte de pétrole ne coule. Certains scientifiques disent que le pétrole va bientôt revenir, d'autres disent que non. Impossible de savoir si San Andreas est vraiment en panne de pétrole ou si c'est juste une panne temporaire.

Le champ pétrolifère.

Alors que Paul Haner, comme à son habitude, surveillait le champ depuis sa cabine de contrôle, il a remarqué que la quantité de pétrole était en train de diminuer. Paul Haner a accepté de témoigner pour le Liberty Tree :

Paul Haner ​: J'étais tranquille dans la cabine et pis là j'ai vu tous les indicateurs de quantité, de pression et tout, qui baissaient. Alors j'me suis affolé parce que j'savais pas pourquoi ça faisait ça. Et puis j'ai continué à regarder sans rien faire pour voir si ça allait se calmer mais ça continuait de baisser. Donc j'ai alerté tout le monde et j'ai appelé le manager et puis lui quand il a vu qu'il y avait plus de pétrole, il a appelé les proprios et puis eux ils ont appelé des vrais experts et du coup ça fait que y'a plus rien en pétrole. Et si y a vraiment plus de pétrole, ça va être la merde parce que nous, vu qu'on va pas être payé à rien foutre, et ben ils vont foutre tous les employés à la porte !

Paul Haner devant sa cabine de contrôle.

En effet, s'il n'y a plus du tout de pétrole à San Andreas, le nombre de licenciés va augmenter d'à peu près 8% d'après les experts, un chiffre assez gros pour qu'il y aie des manifestations et donc de la casse.

Mark Mayor, l'un des propriétaires du champ, s'inquiète pour les conséquences de la panne, peut-être définitive, sur San Andreas.

Liberty Tree ​: Bonjour Mr Mark Mayor, quelles conséquences aura cette panne de pétrole, peut-être définitive, sur San Andreas?_

Marc Mayor : Bonjour, avant de répondre a votre question, je veux vous dire que je ne vois pas l'avenir donc ce que je vais dire ne sont que quelques suppositions. Alors, d'une, si ce n'est qu'une panne temporaire de courte durée, moi et les autres propriétaires allons nous débrouiller pour que les salaires des employés ne bougent pas pour les heures où ils n'ont pu travailler. De deux, si c'est une panne temporaire mais longue c'est-à-dire à partir de trois semaines, nous serons obligés de diminuer les salaires des employés, les mois où ils n'ont pas travailler. De trois et je prie pour que ça n'arrive pas, s'il n'y a plus du tout de pétrole sur l'île nous serons obligés de fermer et donc de licencier tous les salariés ce qui entraînerait une augmentation de sans-emploi a San Andreas, des manifestations, donc des affrontements avec la police et de la casse en ville et surtout, s'il n'y a plus de pétrole, le gouvernement de San Andreas sera obligé d'acheter du pétrole à l'étranger donc cela leur coûterait plus cher car nous leur faisons des prix et que les étranger eux ne feront pas de prix. Et le pétrole à l'étranger qu'ils paieront plus cher, ils le paieront avec quel argent ? On sait pas mais on sait ce qu'ils vont faire pour économiser, ils vont diminuer les salaires des fonctionnaires, ils vont augmenter la TVA et plein d'autres trucs du genre et surtout, l'essence va être horriblement chère. C'est pour ça que je m'inquiète des conséquences.

D'après le témoignage de Marc Mayor, San Andreas a un gros souci et ce souci pourrait passer comme si de rien n'était ou ravager l'économie de l'État. Ceci ne prévoit rien de bon pour l'avenir de l'État.

Affaire à suivre...