/ Vice City

Le championnat des rallyes en deuil

Ronnie Stevens était âgé de trente-six ans, avait deux enfants et était le champion du monde 1998-2000-2001-2002 des rallyes. Il est décédé suite aux graves blessures dûes à un accident survenu avant-hier...

Pendant le huitième tour de San Andreas, Ronnie Stevens a perdu le contrôle de sa Sultan et est tombé d'une falaise près de San Fierro. La voiture est partie en tonneaux pour finir sa course contre un sapin. Malheureusement elle s'embrasa vite, et son copilote, Marcus Templer arriva à sortir du brasier, mais Ronnie resta dans le coma. Jusqu'à ce matin, où il est décédé des suites de ses blessures.

Les restes de sa voiture, encore en feu au moment où la photo fut prise:

Cette épave, ce sont les restes de la Sultan 3.0l Turbo WRC EVO VI présentée à peine au dernier salon de l'automobile.

Faisons marche arrière pour revenir dans sa brillante carrière :

1969 : Naissance de Ronnie à San Fierro, le 6 février.

1987 : Son père, chef d'un garage à l'époque, lui offre cette Cadrona préparée pour le rallye tout juste le jour de ses 18 ans.

1994 : Il réussit à battre Juan-Paulo Calagan, champion local à l'époque, et prend la place de champion local, dont voici une image mémorable : Celle du dépassement de Calagan :

1996 : Sultan cherche des jeunes prodiges et recrute Ronnie, qui devient le pilote de la Sultan WRC Evo1 (elles n'étaient pas encore équipées de turbo à l'époque, mais elles développaient quand même 250hp)

1998 : Ronnie devient champion de San Andreas de rallye.

2000 - 2001 - 2002 : Encore champion de San Andreas, il conservera le titre pendant trois ans.

2005 : Présentation de la Sultan WRC Evo6 Turbo (désormais, les Sultan sont équipées d'un turbo qui les propulse à 300hp) C'est aussi avec cette machine qu'il perdra la vie...

Aucune trace de sabotage ou erreur technique n'a été repérée, c'est seulement une erreur de conduite de la part du pilote. Le rallye a été interrompu. On vient d'apprendre que l'année prochaine, le trophée du Tour de San Andreas s'appellera le "Trophée Ronnie Stevens" et qu'un monument sera dressé à Doherty, lieu où il a passé sa jeunesse.