À Propos

C'est en l'an de grâce 2001, dans la douceur printanière du matin du 1er avril que le Liberty-Tree voit le jour dans l'esprit torturé du légendaire RR4. À l'époque, il s'agit essentiellement de traduire les articles que Rockstar Games ont publié sur un site mis en place pour assurer la promotion de son Grand Theft Auto III prévu pour sortir quelques mois plus tard.

Rapidement rejoint par plusieurs amis, la petite bande abandonne très vite la traduction pour commencer à écrire ses propres articles originaux. À cette époque, il s'agit avant tout de donner vie à des parties de jeux vidéos en se mettant dans la peau de journalistes travaillant pour le journal imaginaire du jeu.

Pendant l'année qui suit, le concept va faire de nouveaux adeptes au sein de la communauté à tel point que de nombreux lecteurs réclament de pouvoir eux aussi participer en devenant rédacteurs. RR4 va alors complètement transformer le site afin d'y ajouter une gestion de membres et de candidatures qui permettra à chaque lecteur de poster un article afin de démontrer ses talents aux membres déja en activité qui pourront alors l'accepter comme l'un des leurs.

À l'époque, l'équipe est composée d'adolescents boutonneux derrière un RR4 déchaîné et les articles n'ont véritablement de sens que pour les mordus de GTA. Cette version (trésor historique encore visionnable via L’internet Archive : Wayback Machine, URL: http://libertytree.mine.nu/) fermera ses portes avant la fin 2003, n'ayant pas assuré la transition vers GTA: Vice City. La belle aventure aurait pu tomber dans l'oubli, l'histoire se serait alors terminée ici.

Mais pendant l'été 2005, revenu de vacances et s'ennuyant en attendant la rentrée, Dr Emixam a l'idée de faire revivre le journal au sein duquel il n'avait été qu'un petit scribouillard maladroit. Mais cette fois, il veut transformer le journal afin d'en faire un journal parodique en lien avec l'actualité, un concept bien plus mature que celui de journal de fausses actualités en lien avec l'univers d'un jeu vidéo.

Cet objectif ne transformera pas totalement le journal, les rédacteurs sont trop tentés de raconter leurs histoires de jeux ou de simplement s'inventer des histoires. Les deux courants vont donc cohabiter et les articles roleplay et parodiques vont s'enchainer à un rythme effréné pendant près de 2 ans.

Les années passent et le succès s'estompe, le Liberty-Tree disparait brièvement en 2008 pour réapparaitre en 2009 dans une nouvelle formule cherchant à faire la part belle à la parodie d'actualité sur un modèle très proche du désormais célèbre Gorafi. Mais à l'époque, cette nouvelle orientation ne convainc pas, le Liberty-Tree revient donc dès début 2010 à sa formule d'origine.

En 2013, la sortie Grand Theft Auto V relance l'activité après deux ans passés à un rythme réduit. Le nouvel épisode de la saga fourmille de sources d'inspiration pour les reporters de tout poil et les nouveaux venus font revivre encore une fois le site pour une nouvelle période qui s'étendra jusqu'en 2015.

C'est au cours de cette nouvelle période qu'une partie de l'équipe s'essaie à une version vidéo en créant la chaine Youtube Weazel News. L'expérience sera de courte durée, le temps nécessaire à de telles réalisations n'étant en rien comparable avec celui nécessaire à la rédaction d'articles textuels.

Alors que bon nombre d'articles étaient perdus dans les limbes au fond des disques durs contenant les sauvegardes des anciennes versions du site, un immense chantier est entrepris en 2015 afin de remettre en ligne l'intégralité des articles publiés au cours des années d'existence du site. Ce travail pharaonique arrivera à son terme à la date symbolique du 1er avril 2016, date du quinzième anniversaire du site.

Les mois passant, le succès et l'activité s'estompent de nouveau, mais après les années, les fermetures et les réouvertures, nul ne doute plus désormais de sa résurrection prochaine lors de l'annonce future d'un nouveau GTA.