/ Vice City

Les frères Razotti enfin derrière les barreaux

Vice City et ses prostituées, Vice City et ses trafics de drogue, Vice City et ses deals d'armes...

Tout le monde à toujours parlé de la ville portuaire de cette façon et ce depuis très longtemps. Et c'est justifié car Vice City est la ville la plus corrompue des Etats-Unis. Tout le monde sait que la ville est le repaire des malfaiteurs et des trafiquants les moins fréquentables du pays. Et ce n'est plus à prouver...

Parmis les criminels les plus connus de Vice, on retrouve Alonzo Leone, le célèbre mafieux, Gregoire Deriun, l'expert français en armes chimiques, Tomas Nessivio, le patron des vendeurs de voitures d'occasion et pour finir, les frères Razotti, passés maîtres dans l'art du trafic de drogue et de prostituées.

Ces derniers furent arrêtés la nuit dernière après une longue fusillade entre les hommes de main des Razotti et le FBI de la ville dans le quartier est de Starfish Island. Les deux criminels ont étés pourchassés à travers la ville par des agents du FBI à bord de leurs voitures pour finalement les intercepter alors qu'ils tentaient de prendre la fuite par le port de Vice.

Cela faisait longtemps que les autorités de Vice tentaient de mettre la main sur les deux criminels. Sans succès. Pourtant, les preuves de leur implications dans de sombres affaires ne manquaient pas. Il faut croire que leur fortune et leur influence a permis de les écarter du joug de la justice. Du moins jusque maintenant...

Les deux frères, responsables d'un des plus grand réseau de criminels de l'Etat.

Grâce au témoignage de plusieurs personnes proches des deux mafieux, dont leur majordome et certains de leurs hommes de mains qui ont acceptés de collaborer avec la police, les agents du FBI ont réussis à se procurer des preuves en acier trempé qui permettaient enfin de lancer un mandat d'arrêt contre les deux frères.

Pour les capturer, il a fallu déployer une stratégie digne de Jules César. Les frères Razotti étant très malins, les agents du FBI ont pensés que le fait de les attaquer directement dans leur repère ne serait qu'une pure idiotie et que les deux criminels n'hésiteraient pas à s'enfuir. ils ont donc décidés de s’infiltre en prenant l’apparence d'hommes d'affaires. Prétextant s'entretenir avec les Razotti pour négocier un important trafic d'armes, les espions sont arrivés a pénétrer dans l'imprenable forteresse et à neutraliser les hommes de main de la demeure. Sentant le coups fourré, les Razotti décidèrent de s'enfuir à bord de leur puissante voiture Sabre. Ils parvinrent à percer le barrage de police qui entourait leur villa mais durent affronter une douzaine de voitures noires du FBI. La poursuite dura pendant plusieurs heures mais heureusement, le temps eu raison des deux mafieux et la panne sèche parmi leur arrestation alors qu'ils étaient à 20 mètres du port de Vice City.

>C'est une belle prise, cela faisait si longtemps que nous rêvions de les coincer et c'est enfin chose faite. Ce ne fût pas facile mais cette fois-ci, le citoyen sera enfin content de payer des impôts pour la sécurité.

Déclare le porte-parole du FBI, l'agent S. qui, ce matin, à été interrogé par nos journalistes.

Gregorio et Maximillio Razotti ont été condamnés à 50 ans de prison. Ils ont étés conduits hier à la prison centrale de Vice City avant leur transfert définitif à la Haute prison de San Andreas où ils passeront, vraisemblablement, la fin de leur existence.

Le QG de la police où sont enfermés les deux leaders criminels.

Le maire de Vice City nous à fait une déclaration ce matin en réaction à la capture des criminels:

Je suis extrêmement fier de mon administration et de mes hommes qui ont accomplis un travail remarquable. Et je ne vais pas hésiter à dire que c'est grâce à mes policiers et à mes fonctionnaires que tout cela à été possible. Une fois de plus, l'efficacité des services de police de ma ville ne sont plus à démontrer.

Cette histoire est une bonne occasion pour Mr le maire de redorer son blason auprès des citoyens trop souvent déçus par les échecs intempestifs des services de police.