/ Vice City

Vice City : L'envers du décor

Vice City, ville de 400.000 habitants - 9 juin 2007 - 23:45 PM : La ville commence à s'animer. Sur Washington Beach, l’endroit par excellence pour les touristes, les voitures de sport sont à l'affût dans les rues, l'entrée des plus grandes boîtes de la ville, comme le Malibu Club, sont envahis par de grands milliardaires et de jolies filles. Les plages, quant à elles, sont aussi des lieux privilégiés pour les plus grands fêtards, tous riches bien sûr. Ils sont près à dépenser une fortune lors de ces soirées People , comme on les appelle, pour du champagne, et autres boissons dont le prix peut atteindre des sommets exorbitants! Vice City est le rêve américain de la démesure où règne corps athlétique et frime en tout genre.

Washington Beach, la plage de la frime.

Ce Vice City, tout le monde le connaît, mais presque personne n'a déjà entendu parler de l'autre face:

Little Haïti, quartier défavorisé : Loin derrière ces fêtes, les habitants, dont la majorité sont  originaires de pays du sud de Vice City, sont dehors pour manifester en la mémoire d'un couple tué lors d'une fusillade entre les gangs locaux.

Y'en a marre de ces fusillades et de ces meurtres! On n'a même pas assez de doigts pour compter le nombre de morts chaque an dans c'te taudis, on est tous dehors pour soutenir la famille Kelgius qui va bientôt rejoindre not' Dieu alléluia!!

Nous confie Alberto, un Haïtien venu à Vice City à l'âge de 25 ans pour fuir la famine qu'a connu son pays.

Alberto, l'un des nombreux d'habitants qui était dehors cette nuit-là...

L'émotion laisse place à la colère, puisque ces événements tragiques ne font jamais la une des plus grands journaux chics et branchés, à l'inverse des événements Stars qui sillonnent l'autre Vice City.

Vice City compte de nombreux gangs dans ses rues.

On ne reconnait pas Vice City.  Le contraste est tellement énorme, inimaginable, il faut y mettre au moins une fois les pieds pour le croire. Pourtant cette ville est en pleine expansion, les buildings sont en construction par dizaines, par conséquent Vice City est la ville dont l'essor immobilier est le plus important d'Amérique, il y a donc un choc immobilier immense, obligeant certaines personnes à vivre difficilement, ce qui entraîne une augmentation importante du taux de Sans Domicile Fixe, qui représente environ 20% de la population.

Les buildings sortent de terre par dizaines à Vice City.

Cette ville est devenue en moins de six ans, la ville fulgurante qu'elle est aujourd'hui, avec ses Yachts, ses Stars, ses belles voitures et pleins d'autres encore!  Vice City vit actuellement une forte croissance entachée par les problèmes du trafic de stupéfiants, la corruption, le terrorisme et l'immigration, mais alors comment deux mondes totalement différents peuvent-ils cohabiter dans une même ville?

La frontière entre ces deux mondes n'est qu'un simple pont.

Nous avons pu suivre et poser nos questions au Sergent FloGiard de la Police de Vice City lors d'une patrouille dans l'arrière pays :

Certes Vice City est l'une des plus belle ville du monde, et si on a l'argent on peut y vivre facilement et aisément. Mais ce qui me fout en rogne c'est de savoir que des gosses ne savent pas où dormir pendant que est déçu de sa villa avec ses 1200m²  à 25Millions de $, car il veut plus grand! Vous savez, ça va faire plus de 15 ans que je bosse à Vice' et j'peux vous dire que c'est loin d'être la ville dont tout le monde rêve!

Pour faire régner l'ordre et ainsi éviter des morts, des crimes et autres faits divers, la police a mis en place des règles strictes qui touchent surtout les mineurs:

Après 21h, si les gosses sont pas chez eux, c'est moi qui m'occupe de les y envoyer le plus vite possible afin d'éviter qu'ils se prennent une balle dans l'crâne.

De même pour l'alcool: interdiction d'en boire le soir dans la rue sous peine d'être emmené en garde à vue pendant 24h généralement:

Et pourtant, les plus friqués sont là-bas entrain de boire comme des trous...

La nuit risque de ne pas être de tout repos pour le Sergent, qui comme tous les policiers de la ville patrouille seul afin d''éviter les pertes:

C'est zarb' ce système mais si il m'arrive quelque chose, les autres_ (cf, ses coéquipiers) seront là d'une minute à l'autre.

En arrivant à une intersection, le Sergent FloGiard signale au commissariat qu'il entre dans le coin le plus "chaud" de la ville:

Ce carrefour est un lieu où les échanges de coup de feu sont fréquents.

Liberty Tree: Ce coin est tranquille, c'est normal?

Sergent FloGiard: Pas du tout, loin d'là. Car la plus part des fusillades de Gangs ont lieu à la limite entre Little Haïti et Little Havana. D'ailleurs on peut apercevoir des impacts de balles sur ce mur là-bas.

Le mur criblé de balles.

Le Sergent FloGiard connait Vice City mieux que personne à force de patrouiller chaque soir dans les mêmes quartiers; et pour lui la nuit va être d'une banalité un peu différente de ce que l'on a dans d'autres villes: elle sera animée par de nombreux appels pour renvoyer des jeunes chez eux, pour une intervention devant une épicerie où une voiture de jeunes est garée malgré le fait que le propriétaire de l'épicerie leur ai demandé de partir...Effectivement ce type de nuit est relativement calme pour une ville comme Vice City, où les fusillades et autres font partis d'une journée quotidienne.

Sergent FloGiard: La drogue est aussi sur le marché, Vice City est la plaque tournante du trafic de stupéfiants. La saisie de drogue est quasi-quotidienne, comme les overdoses, et on est même autorisé à utiliser les personnes suspectes comme des objets pour pouvoir choper son complice, par la suite les personnes suspectes sont relâchées et arrêtées plus tard lorsque les complices ont craché le morceau à leur tour. J'peux aussi accuser n'importe qui de vendre de la drogue pour qu'elle craque et ensuite donner le nom de quelqu'un qu'elle connait qui vend de la drogue. Ici les méthodes sont spéciales mais elles marchent parfaitement pour l'instant,alors pourquoi les changer?

Liberty Tree: Merci pour vos réponses et témoignages.

Cette face de Vice City est souvent cachée, ce qui entraîne les clandestins droit dans le mur; puisque Vice City est aussi touché par l'immigration de jeunes Cubains et autres qui veulent connaître et vivre dans le Vice City dont tous le monde parle. Tous les moyens sont bon pour  y arriver clandestinement, comme par exemple il y a une semaine de ça, la Police de l'immigration a trouvé trois personnes cachées dans la coque d'un bateau remorqué sur un camion venu tout droit de Liberty City. Vice City est donc la ville la plus hispanique d'Amérique.

Ce type de pub est certes très attractive mais la surprise est inévitable.

De plus, il n'y a pas que ça qui touche cette métropole, il y a aussi la corruption et l'abus de pouvoir dont certains policiers sont les acteurs. Mais comme si cela était normal, les événements cités ne se produisent que dans la "partie pauvre" de la ville.

Strass, paillettes, champagne,  belles filles,..voici les principaux ingrédients qui ont permis à Vice City de vivre un tel succès mais lorsque qu'on recule la vue est impressionnante et la ville méconnaissable. On comprend alors pourquoi Vice City est appelée ville de tous les excès...