/ Liberty-City

Le Car-Jumping, une nouvelle discipline à la mode

Une nouvelle façon de conduire tout droit venue du Mexique envahit nos rues, le Car-Jumping.

Le but est simple : voler le plus haut et le plus longtemps possible avec sa voiture lancée à pleine allure après avoir franchi un tas de sable, une pente ou autre tremplin.

Il arrive que parfois, les choses se déroulent pas tout à fait comme elles devraient :

Les jeunes sont de plus en plus friands de ce genre d'activité. Une réunion a lieu tous les vendredi et samedi soir du côté d'Atlantic Quays.
Chaque Car-Jumper atteint un bon niveau mais le champion toute catégories et sans aucun doute John Millner que j'interview pour vous :

Liberty Tree : Tout d'abord John, bonjour. Depuis quand pratiquez-vous cette nouvelle discipline?

John Millner : Ben en fait, j'ai vu un reportage sur Love TV qui parlait du nouveau Mexique et des Lowriders. Il y eu aussi un petit bout de reportage sur le Car-Jumping et, ayant un bolide plutôt bien monté (cf photos en bas de page), je me suis dit que je devais essayé ça!

LT : Où vous êtes-vous entraîné avant d'aborder Atlantic Quays?

JM : A l’aéroport Francis. Y'a de quoi se faire de belles frayeurs là bas mais aussi une bonne 'aire de jeux' si vous voyez ce que je veut dire !

LT : Votre véhicule est un Hot-Rod Ford 34 "légèrement" gonflé. Le Car-Jumping fait-il souffrir la mécanique ?

JM : Ouais un peu, surtout sur les suspensions. Faut faire un peu d'entretien quotidien quoi mais rien de méchant. Je pense surtout aux mecs qui se retournent avec leur bagnoles ou qui finissent à la flotte. Faut se dire que le Car Jumping, c'est jouer avec le feu alors faut s'attendre à se brûler!

LT : Et vous n'avez pas trop chaud des fois ?

JM : Ça arrive, mais bon !

LT : Merci d'avoir répondu à nos questions John, et bonne continuation !

Je vous laisse jeter un petit coup d’œil aux exploits de John mais faites bien gaffe, le Car-Jumping doit être effectué avec une voiture puissante.