/ Liberty-City

Rencontre avec Dj Fachris

Cette semaine, j'interview Dj Fachris, jeune DJ montant de la scène électro Libertycienne, à l'occasion de son nouvel album Octopussound...

Fabien Chrisis, aka DJ Fachris, jeune DJ de 22 ans, natif de Liberty-City sort en cette fin de mois de Mars "Octopussound", son nouvel opus.
Le premier album, "Electroluminescence" s’était vendu à près de 1.5 millions d'exemplaires à travers le monde.
Avec des sons beaucoup plus rythmés mais aussi plus de basses, DJ Fachris compte bien se tailler une part du gâteau de la scène électro.
Des touches de Dream Music sont présentes, non sans nous rappeler quelques titres de Robert Miles; mais aussi des accents de BreakBeat et de Techno pure. Octopussound est un album très varié et qui se laisse écouter. Mais demandons directement au principal intéressé : DJ Fachris, que nous rencontrons dans sa maison de Shoreside Vale.

Liberty Tree : DJ Fachris, tout d'abord bonjour et merci d'avoir accepté notre interview.

DJ Fachris : C'est moi qui vous remercie. Sans courir après chaque interview proposée, ça fait du bien de garder le contact avec le publique via un journal tel que le votre !

LT : "Electroluminescence" était un album aux influences beaucoup plus Lounge, "Octopussound" en revanche réveille le public. Vous ne craignez pas un trop fort décalage entre les deux opus?

DJ F : Non du tout. En fait, avant de composer Octopussound, j'ai posé la question à plusieurs personnes de mon fan club sur internet. Beaucoup des réponses m'ont aidé pour ce nouvel album.

LT : C'est en fait "l'album du public" ?

DJ F : Tout à fait !

LT : La couverture montre une vue brouillée de Liberty. Une sorte d'identification? Une façon de dire "je suis de LC" ?

DJ F : On peut le voir sous cet angle. La pochette d'Electroluminescence était beaucoup plus austère et pas mal de monde, à commencer par ma maison de disque, me l'a reproché. Cette fois-ci, ça annonce clairement la couleur : un nouveau son fait par un Libertycien !

LT : Ayant écouté ce nouvel opus, je peux dire qu'on ne s'en lasse pas. Surement grâce à la grande variété de style. Vous travaillez sur le projet depuis combien de temps?

DJ F : Depuis presque 7 mois. Nous avons surtout pris du retard à cause de mon matériel qui, du jour au lendemain, a decidé de rendre l'âme. Un concert est aussi prévu, surement au chantier PanLantic. Ce lieu est superbe pour des effets de lumière et caetera.

LT : Vous êtes DJ résident à l'Underground Club de Shoreside, parrain de l'association Electronic People Of LC et à la radio tous les samedis soirs sur Rise FM. Des projets pour l'avenir?

DJ F : Oui, je vais surement déménager pour Vice City dans les mois qui viennent. Le Malibu Club me propose un contrat intéressant !

LT : Bien, merci d'avoir répondu à nos questions et bonne chance pour l'avenir.