/ Liberty-City

Grève des transports en commun à Liberty City

Pendant toute la journée de lundi, la ville de Liberty City a connu une grande déception, une grève générale de tous les transports en commun de la ville.

Lundi matin, les gens qui n'avaient pas de voiture et qui devaient prendre le bus, le ferry, le taxi ou le métro n'ont pas pu aller au travail à cause d'une grève générale organisée par le STCLC (le Service des Transports en Commun de Liberty City)...

Nous avons interrogé plusieurs personnes participant à cette grève :

LT : Pourquoi avoir fait une grève générale le lundi quand c'est le jour où le plus de personnes travaillent ?

Rick Marshall (chauffeur de bus, 38 ans) : Bah moi en fait je sais pas ! Tout le monde était en grève donc moi, j'ai suivi les ordres!

Hubert Snickles (capitaine de ferry, 54 ans) : On veut plus de salaire ! C'est pour ça qu'on a fait une grève, les augmentations, ça existe ! Si vous saviez le salaire misérable qu'on a...

Tom Belford (chauffeur de taxi, 40 ans) : Moi, je n'aime pas les grèves... Je me sens un peu coupable que je vois que certaines personnes ne peuvent pas aller au boulot à cause de ça, mais je ne fais que suivre les ordres...

Jack Winslow (chauffeur de métro, 24 ans) : Je trouve ça cool, les grèves, on travaille pas et on peut rester tranquillement chez soi devant la télé toute la journée !

Contrairement à plusieurs personnes qui trouvent ça agréable, les personnes qui, eux, prennent quotidiennement les transports en commun, ne trouvent pas ça très amusant et les locations de voitures ce jour-là, ont explosées pour que tout le monde puisse aller à son travail, mais le problème était désormais, les embouteillages sur toutes les autoroutes de la ville.

Le maire de Liberty City étant très furieux sur ce sujet a déclaré:

Nous voulons rendre heureux les citoyens de cette ville de jour en jour et je ne veux pas qu'ils aient des problèmes pour aller au travail alors, ces grèves doivent cesser dans les plus brefs délais !

C'était la plus grande grève générale que la ville de Liberty City ait connu à ce jour mais le maire a affirmé que grâce à son message, il n'y en aurait plus pendant une bonne année, au moins. On verra bien...