/ Vice City

Les taxis Kaufman rachetés par la mafia

Depuis de nombreuses années, la compagnie de taxis Kaufman Cabs à dû garder sa clientèle fidèle et nombreuse. La recette pour un bon taxi selon les viciens ? Tout d'abord, la disponibilité qui est le facteur le plus important chez Kaufman. Ensuite, la rapidité, puis le prix et enfin l’accueil. Toutes ces conditions, les taxis Kaufman Cabs les remplissent parfaitement. Voilà pourquoi la compagnie, qui vient récemment de fêter ses 20 ans, à dû conquérir le cœur du public..

Mais depuis peu, une étrange rumeur circule dans les rues de Vice, certains prétendent en effet que la compagnie de taxis se serait faite racheter par la mafia de Liberty City. Cette vague de rumeurs à vraisemblablement commencée dès le départ à la retraite de l'ancien propriétaire de kaufman Cabs.

Selon la rumeur populaire, l'ancien propriétaire aurait eu des relations avec la mafia de Liberty City et leur aurait vendu son entreprise en échange d'un repos bien mérité à Hawaï au frais des mafieux. Bien sûr, si vous interrogez un vicien aujourd'hui, il vous dira que tout le monde est au courant que la ville est sous l'emprise de la mafia et ce n'est plus à démontrer. Il semblerait que la compagnie de taxis jaunes n'échappe pas à cette règle.

Personne n'est cependant en mesure de fournir des preuves de ce prétendu rachat des taxis Kaufman par la mafia de Liberty mais certains indices prêtent à révéler l'exactitude de la rumeur.

Le quartier général des taxis jaunes au centre de cette mystérieuse affaire.

En effet, depuis plusieurs jours, les viciens ont pu observer des véhicules noirs circulant et, parfois même, stationnant devant l'entrée  de l'immeuble jaune. Des limousines, des camionnettes et même des motos toutes de couleur noire ont été vues par des passants. Une étrange activité dans un quartier d'ordinaire si calme. Mais la preuve la plus flagrante est sans aucun doute le changement soudain des chauffeurs de taxis. En effet, au lieu de leur sourire habituel caractéristique de leur bonne humeur, les taxi mens accueillent leurs clients avec une mine maussade et un impoli "C'est pour où m'sieur?"

Nous avons réussi à interroger un membre de la compagnie, Simon Bradley, qui a bien voulu répondre à nos questions:

Liberty Tree : Que pensez vous de cette rumeur de rachat des taxis Kaufman par la mafia ?

Simon Bradley : C'est n'importe quoi voyons... (il se retourne et regarde derrière lui avec prudence) En fait, je n'ai pas le droit de dire grand chose mais si vous voulez mon avis il se passe de drôles de choses ici.

LT : Quelles genre de choses ?

S. B. : ( il devient de plus en plus anxieux ) Eh bien, je vois toujours des types en noir qui circulent dans les couloirs et ils parlent entre eux. Et puis depuis pas longtemps il y a des posters de flingues et de cadavres dans les bureaux. Vous trouvez ça normal vous ?

LT : On prétend que les prix ont doublés ?

S. B. : Doublés ? Vous voulez rire où quoi ? Ils ont triplés les prix ! Et ces types ils n'arrêtent pas de nous dire " le temps c'est de l'argent " Maintenant on doit conduire le client le plus vite possible pour le plus cher possible...

Après cette interview, un homme en costume noir est venu nous trouver en nous priant de bien vouloir quitter les lieux.

Tout cela semble bien étrange et les habitants de Vice City commencent à se tourner vers la concurrence directe des taxis Kaufman : les taxis V.C.

Les taxis VC profitent bien de la rumeur pour augmenter leur nombre de clients.

Tout cela signifie-t-il la fin des Kaufman? Le temps nous le dira. Une chose est sûre, tout cela risque bien d'être fatal à l'industrie du taxi vicien.