/ Vice City

Meurtre d'un chef de gang à Vice City

À gauche, Jeffrey Home, Un assassinat qui ne restera pas sans conséquences

Lorsque les sapeurs pompiers se sont rendus dans les ghettos Haïtiens de Vice City pour y éteindre une résidence qui était la proie des flammes, ils ne se doutaient pas d'y faire une macabre découverte. C'est pourtant bien ce qui s'est produit lorsqu'ils ont retrouvé le corps calciné de 3 hommes dans les décombres.

La police de l'identité judiciaire a rapidement investit l'endroit puis ont dressé un périmètre autour de la résidence afin d'y recueillir les indices leur permettant de résoudre ce crime. Interrogé par les nombreux policiers sur place, les quelques témoins récalcitrant qui ont bien voulu parler et ont affirmé que Jeffrey Home, la tête dirigeante du clan des Haïtiens, se trouvait à l'intérieur de la résidence accompagné de plusieurs de ses partenaires de crime. Tous y étaient pour y mener une grosse transaction de drogue lorsqu'un cubain s'est pointé à l'adresse balayer l'endroit à l'aide d'un lance flamme

Bien que l'incendie ai fait 3 victimes confirmées, les policiers ont quand même étendu leur recherche aux hôpitaux de la ville car il est facile de supposer que parmi les autres personnes présente dans l'immeuble certain ont pu être également blessé au cours de l'incendie.

Ces meurtres font suite à de nombreuses confrontations survenues depuis le début du mois et qui impliquent différentes factions Haïtiennes et Cubaines. Les deux clans se disputent actuellement un territoire très convoité depuis la récente éradication d'une filière canadienne du crime organisé qui exploitaient le trafic de la drogue dans un secteur clé de la ville.

Sous une étroite surveillance policière, nous sommes quand même parvenu à nous approcher de quelques témoins afin de recueillir leur version des faits. Vous comprendrez que nous ne divulguerons aucun nom car ces gens ne souhaitent pas subir de représailles.

Liberty Tree : Que savez-vous sur cette affaire?

Témoin no.1 : Nous avons vu un cubain dans la trentaine, accompagné de deux autres hommes, sortir d'un véhicule, qui a arrosé la maison pendant une bonne minute avec un lance flamme. Ensuite lorsque le feu était suffisamment répandu il a sauté dans la bagnole et ont tous quitté rapidement le secteur...

LT : Comment pouvez-vous être certain qu'il s'agissait de cubains?

T1 : Facile, ils conduisaient une Hermes modifié et portaient les couleurs de Little Havana.

Une Cuban Hermes

LT : Très bien, merci. Et vous monsieur, qu'avez-vous à dire?

Témoin no.2 : Bien j'ai pas vraiment pu voir grand chose, mais voilà le minimum: Je circulais dans la rue, quand j'ai vu une colonne de fumée s'échapper de la maison situé dans la rue voisine, je me suis tout de suite dit que quelque chose se tramait et là j'ai vu une Hermes filer à tout allure en faisant gueuler ses pneus.

LT : Êtes-vous en mesure de nous donner une description des individus?

T2 : Ah non, pas moyen, de dos ils se ressemble tous avec leur camisoles et leur tronche... désolé...

Témoin no.3 : À la vitesse où ils filaient, pas le temps de leur demander une carte de visite!

Témoin no.4 : Moi j'ai vu! C'était 3 costaud, teint bronzé, portant des jeans blanchis,  une camisole avec une sorte de motif cubain et un serre-tête rouge. Il n'y a pas de doute, c'était des membres du gang cubain.

Ce dernier témoin a livré une excellente description aux enquêteurs ayant permis aux policiers de localiser rapidement les suspects. Parmi les personnes recherché se trouve un individus très connu des milieux policiers, il s'agit de Chabro El Burito, un criminel endurci que les autorités ont interrogés à plusieurs reprises dans d'autres dossiers du même genre. Sa réputation de pyromane lui a valu le surnom peu enviable de El-Diablo à cause de sa forte attirance pour le feu.

Chabro El Burito a déjà purgé quelques années en prison après avoir été condamné pour de nombreux incendie criminels ayant été perpétrés chez des gang de l'est de la ville, il ne serait donc pas surprenant qu'il soit mêlé de près au décès de Jeffrey Home. Voilà pourquoi les responsables de l'enquête ont décidé de délivrer un mandat d'arrêt contre lui.

La fiche de El Burito est très longue. On le sait criminellement très actif à Vice City, également à Liberty City et même jusqu'à Los Santos. Il dispose de beaucoup d'alliés chez les cubains. Certain affirment à la blague qu'il pourrait facilement succéder à Fidele Castro s'il décidait de retourner vivre Cuba.

Photos de Chabro El Burito prisent lors d’une filature de la police

Pendant un moment à plusieurs endroits de Vice City se trouvait des affichent comme celle illustrée ci-dessous.

Photo de l'une de ces affiches

Sur celle-ci nous pouvions y lire: "Recherché - Chabro El Burito- Récompense de 25,000$ - Contactez la police si vous avez aperçu cet individus. Ne tentez sous aucun prétexte de le neutraliser. Cet homme est considéré comme étant armé et extrêmement dangereux".

Cette campagne a bien servit puisque les enquêteur ont pus suivre plusieurs pistes et c'est grâce à la vigilance et le sens de l'observation d'un citoyen de Liberty City que Chabro El Burito a été neutralisé aux docks de Portland où il s'y trouvait pour y rencontrer d'autres complice en vue d'un gros coup. El Burito est présentement incarcéré au commissariat de Shoreside sous un important dispositif de sécurité en attendant son transfert à Vice City où il y sera rencontré par les enquêteurs.

Le type de lance flamme utilisé par Chabro El Burito

Parmi les objets perquisitionnés sur place se trouvait justement un lance flamme dans le coffre arrière de la voiture personnelle de El Burito. La police scientifique vont effectué plusieurs test pour déterminer si c'est le même qui a servit pour supprimer Jeffrey Home. Certaines sources affirment que Chabro était à Liberty City pour s'attaquer à nul autre que Ousaki, le parrain des Yakusas. Il lui réservait le même sort que celui de Home. « Les forces de l'ordre sont intervenu juste à temps pour éviter un autre bain de sang » a déclaré le chef de police de Liberty City, au moment d'annoncer la capture de Chabro aux journalistes réunis devant le quartier général.

Une nouvelle qui rassurera la population, et les pompiers également. Nous levons notre chapeau aux autorités pour ce magnifique coup de filet!