/ Vice City

Vice City destination préférée des clubbers

Vice City, 1980. Les boîtes de nuit sont pleines à craquer, la fête bat son plein. Les tubes de Kool & The Gang, Michael Jackson, Luther Vandross, Blondie, Tears For Fears et Kim Wilde résonnent aux quatre coins de la ville. C'est l'âge d'or des 80's et de son ambiance inoubliable. Beaucoup pensaient que cette époque était révolue mais depuis quelques années, la fièvre du samedi soir semble envahir de nouveau les soirées dans les discothèques.

Cette tendance au retour à l'ambiance des 80's se ressent partout dans le pays et en Europe mais c'est bien à Vice City que le phénomène est le plus marquant. Il faut dire que depuis 2-3 ans, les responsables événementiels des plus grosses boîtes de la ville mènent une lutte sans merci pour attirer à Vice City les DJ les plus renommés. Et il semblerait bien qu'il ait réussi leur mission puisque la ville est désormais la destination préférée des clubbers. David Guetto, Bob Sintair et Nick Van Haleine viennent régulièrement mixer dans les clubs les plus célèbres de la ville Floridienne.

Le Malibu Club : la Mecque de la fête

Il faut dire que les boîtes ont mis le paquet pour attirer les fêtards à Vice City. Le Malibu, la plus grosse boîte de la ville a signé un contrat avec les plus grands DJ pour que l'un d'entre eux viennent mixer une fois par semaine dans leur club. Les dirigeants du Malibu ont également développé tout ce qui touche à la clientèle VIP. Un carré VIP gigantesque a été ouvert et propose ce qui se fait de mieux. Champagne à 500$ la bouteille, mix privés par les plus grands DJ et plusieurs penthouses à la disposition des plus riches habitués.

L'une des loge VIP du Malibu Club

Les autres boîtes ont également mis le paquet pour attirer les clients. D'autres boîtes, plus récentes, ont choisi de s'implanter dans des endroits plus pittoresques, pour que l’atmosphère à elle seule suffise à attirer les clubbers. Ainsi, le Sky Club s'est établi au sommet d'un condo et propose une piscine à ciel ouvert, accessible à tous les clients. Le Aloha Club, à Vice Point a essayé de retranscrire l'ambiance si particulière des fêtes hawaïennes, autour d'un bar à l'architecture typique des îles Hawaï. Autre club très branché de Vice City, The Pool est une boîte créée intégralement dans une piscine. La piste de danse, la table de mixage, le bar, tout a lieu dans l'eau. Et le concept fait fureur, les gens accourent du monde entier pour venir s'éclater dans ce club.

Le Sky Club, l'Aloha Club et The Pool

Certaines boîtes veulent désormais organiser des beach party sur la plage. Certes, des fêtes comme ça existent déjà à Vice City et à Los Santos notamment mais les clubs veulent que ces fêtes soient organisées sous l'égide de leur établissement, avec leurs consos, leurs DJ et leurs infrastructures. Il faut dire que le décor est assez incroyable. Vice City est célèbre pour ses magnifiques levers de soleil et il est vrai que faire la fête toute la nuit jusqu'à l'aube et voir ce ciel sublime, est une sensation toute particulière. Pour l'avoir fait, dans le cadre de mon reportage bien sûr, je peux vous assurer que ça vaut vraiment le coup.

"Faire la fête toute la nuit jusqu'à l'aube et voir ce ciel sublime, est une sensation toute particulière"

Pour cet article, les conditions de travail ont été très dures, je ne comptais pas les heures. J'espère bien un geste de la part de Maxou pour ce coup là. J'ai quand même du faire la fête toutes les nuits pendant une semaine dans les différents clubs de Vice City, boire jusqu'à plus soif, me réveiller l'après midi avec deux blondes plantureuses dans mon lit, me coucher tous les matins à 7-8h... Pas facile vous en conviendrez. Mais c'était la condition nécessaire pour interviewer les clubbers et les DJ. J'ai d'ailleurs pu recueillir l'avis de DJ FoOl, le DJ de l'Aloha.

Liberty Tree : Comment expliquez-vous ce regain d'intérêt pour Vice City? On se croirait revenu au temps des 80's!

DJ FoOl : Ouais, c'est vrai que depuis 2-3 ans ça bouge bien ici! C'est d'ailleurs pour ça que j'ai quitté Ibiza pour Vice City. Ici y'a un vrai marché qui s'ouvre chaque jour, c'est la pure folie!

LT : Vous pensez qu'il y a un gros potentiel pour les clubs ici?

DJ FoOl : Ah ben c'est clair! D'ailleurs j'vais essayer d'ouvrir ma propre boîte pour la saison prochaine. On verra c'que ça donnera mais y'a un potentiel c'est clair.

DJ FoOl

J'ai également pu recueillir l'avis de quatre clubbers avec qui j'ai passé la soirée au Malibu : Jason, Dylan, Cyndy et Beverly (les deux blondes plantureuses évoquées précédemment).

Dylan : Vice City c'est tout simplement le meilleur endroit pour faire la teuf! J'ai été à Ibiza et sur la côte d'Azur en France mais c'est vraiment ici que ça bouge le plus et que les filles sont les plus hot!

Cindy : Ouais ici c'est trop bien! Les DJ sont géniaux et si tu te démerdes bien tu peux te faire des soirées avec les meilleurs DJ tous les soirs.

Jason : Attends mec, j'suis sr un coup là, on voit ça demain...
Beverly : Allez pose ton carnet et viens avec moi, je sens que je vais exploser...

Sur ce, j'ai dû mettre un terme rapidement à cette interview et du même coup à cet article. Quand le devoir m'appelle...

A Vice City, la fête ne fait que commencer...