Je suis Charlie

Il n'y a pas de mots pour désigner l'horreur de la lourde attaque terroriste qu'a subi ce matin le siège de Charlie Hebdo. Le quotidien satirique déplore un bilan extrêmement lourd : 12 morts, dont les principaux dessinateurs du journal, et 5 blessés. Ce soir la presse, le peuple de France et même le monde entier sont sous le choc.

En quatorze ans d'existence, jamais l'équipe du Liberty-Tree n'avait ressenti le besoin de sortir de son principe pour écrire un article sérieux. Mais les faits commis aujourd'hui sont d'une ignominie sans nom. Le siège de Charlie Hebdo, quotidien satirique rendu célèbre par ses nombreuses caricatures a été attaqué par deux terroristes qui ont affirmé agir au nom du prophète Mahomet. Ces hommes ont lâchement assassiné dix personnes sur place, dont les dessinateurs Cabu, Charb, Wolinski et Tignous. Ce sont ensuite deux policiers qui ont été assassinés, dont l'un sauvagement éxecuté alors qu'il était à terre. Ce crime laisse la France dans un désarroi rarement connu, une douleur immense et une peur incomensurable. Les coupables, lorsqu'ils seront retrouvés, doivent être très lourdement condamnés.

En s'en prenant à Charlie Hebdo, qui n'a eu de cesse de dénoncer au travers de ses caricatures les excès de toutes les formes d'extrèmismes qu'ils soient politiques ou religieux, c'est l'un des bastions de la liberté d'expression qui a été attaqué. S'en prendre à Charlie Hebdo c'est s'en prendre à la Liberté dans son ensemble, à la République et à la Démocratie dont la liberté d'expression est l'un des principaux fondements.

Ces assassins prétendant agir au nom du prophète Mahomet et cherchent ainsi à associer tous les musulmans à leurs actes. Cette intention, odieuse, force la communauté musulmane dans son ensemble à condamner haut et fort les actes de quelques dégénérés. Des dégénérés dont l'unique intention est de créer par la peur des tensions au sein même de la République, pour nous affaiblir, affaiblir nos valeurs, affaiblir notre démocratie. Les auteurs du massacre, qui n'ont fait preuve d'aucune forme de pitié, n'ont certainement rien à voir avec l'Islam, ils lui font honte. Ils font honte à cette religion dont ils se réclament et en véhiculent la pire des images.

Il n'y a qu'une réponse possible à ce crime : l'unité. La France doit rester soudée, unie, et faire bloc face à toutes les formes de terrorisme. La liberté d'expression est indestructible, Charlie Hebdo n'est pas mort. Il ne faut pas avoir peur, ne pas laisser le terrorisme l'emporter. Ils ont voulu mettre la France à genoux, ils l'ont mise debout. La France doit se défendre avec sa plume et sa verve qui restent ses meilleures armes, et pour rendre hommage aux victimes, continuer à rire et à provoquer. Le bilan sera finalement de 12 morts et 66 millions de blessés. Ce soir, je suis Charlie. Le Liberty-Tree est Charlie. Nous sommes tous Charlie.

  • Jean Cabut, dit Cabu - dessinateur (1938-2015)
  • Stéphane Charbonnier, dit** Charb - dessinateur (1967-2015)**
  • Georges Wolinski - dessinateur (1934-2015)
  • Bernard Verlhac, dit Tignous - dessinateur (1957-2015)
  • Philippe Honoré, dit Honoré - dessinateur (1941-2015)
  • Bernard Maris - Économiste (1946-2015)
  • Michel Renaud (?-2015)
  • Mustapha Ourad - correcteur (?-2015)
  • Ahmed Merabet - gardien de la paix (1973?-2015)
  • Frank Brinsolaro - officier chargé de la sécurité de Charb (?-2015)
  • Frédéric Boisseau - agent de maintenance (1973-2015)
  • Elsa Cayat - psychanalyste et chroniqueuse (?-2015)