/ Liberty-City

Adieu TW@, bonjour KDC.com !

Il y a deux mois de cela, Love Media annonçait la fin du financement du cyber-café TW@ de Stauton-Island.
Obligé de se débrouiller par ses propres moyens financiers, Ludwig Warshteimer (possédant déjà deux cyber-cafés à Berlin) vu son chiffre d'affaire diminuer de plus en plus.
En effet, en plus de refermer son porte-monnaie, Love Media à aussi coupé les lignes haut débit de TW@ qui ne fonctionnait plus que sur un réseau de 56K.
S'en est suivi une longue descente aux enfers qui se finissait par une ou deux connexions par jour contre 78 au minimum lorsque Love Media finançait le projet.

La seule solution pour M. Warshteimer était de mettre la clef sous la porte.
Le seul problème pour les futurs acheteurs était le financement car Donald Love ne voulait plus entendre parler de ce cyber-café.
Ce fut en fait M. Kiki (la troisième puissance économique de LC ) qui racheta TW@ pour le changer en Kiki's Design Contrôle, chaîne de cyber-café qui voit ses actions en bourse grimper chaque jour un peu plus.

J'ai donc rencontré M. Kiki, je l'interview pour vous.

Liberty Tree : M. Kiki, tout d'abord bonjour. Je vais aller directement au vif du sujet : racheter TW@ et réinstaller la même activité a cet endroit, ça n'est pas un peu comme un défi pour vous?7

M. Kiki : Bonjour Nelson! En effet, c'est un peu un défi mais surtout un pari économique. J'ai pas mal investi dans la restauration de TW@, notamment dans la décoration et dans la remise à niveau des ordinateurs mais je pense que KDC devrait pas mal tourner. Jugez-en par vous même : nous sommes ouverts depuis 3 jours et nous tournons à 80 connexions par jours !

LT : Oui en effet. Comment avez-vous trouvé les fonds monetaires pour investir dans ce projet? Je sais que vous avez une belle place dans ce domaine à LC mais quand même. Ne serais-ce que pour la bande haut-débit.

M. K : Et bien, comme vous les savez peut être, je suis un ami de longue date avec Welt Demesmaeker, PDG de Demesmaeker Inc. qui est la seconde compagnie de média de Liberty derrière Love Media. C'est donc Demesmaeker Inc. qui à financé en partie Kiki's Design Contrôle.

LT : M. Kiki, merci d'avoir répondu à nos questions. Je vous souhaite bonne continuation dans votre nouveau projet !

Le point fort de KDC est sa décoration. Je vous laisse jeter un petit coup d’œil aux clichés que j'ai pris ce matin même.

Donc, si vous souhaitez vous rendre chez Kiki's Design Contrôle, direction Torrington à côté du building AM&co.