/ Liberty-City

Wichita Garden

Hier soir, j'ai fait une descente chez les hoods et j'ai pu tirer des infos.

Tout d'abord, au début D-ice et ses potes ont fait un gang. Les hoods sévissaient tranquillement dans leur quartier quand des guignols de Vice City, des haïtiens, sont venus faire les malins.

Ils ont décidés d'être des hoods. Les vrais hoods ne voulaient pas d'eux chez eux et ont donc décidé de renommer leur gang: Red Jacks. Les haïtiens ont fait de même.

Ils ont appelés leur gang: les Nines. Alors les Red Jacks ont tué Tyron Harris, un Nine. Et la guerre des gangs fut lancée.

Alors, pour s'attirer du monde, les Nines ont formé un groupe de musiciens: les Pretty Gunn.

Le premier mort dans les rangs Red Jacks fut Calvin Young G. Après ça, les jacks ont fait sauté la cave du St-james, QG des nines.

Et puis, un jour, les Hoods déciderent de faire la paix. Alors, ils se donnèrent rendez-vous à l'aire de pique-nique. Les red jacks y sont allés mais ils n'ont vu aucun Nines.

A la place, un fourgon de S.W.A.T était là pour embarquer D-Ice. Encore un sale coup des Nines. Pour se venger, les Jacks décidèrent de faire un sale truc, dont toute la ville se souviendrait.

Lors du concert de pretty gunn, "The up in drink", à Hepburn Heigts, alors que les Nines chantaient en coeur: "Red Jacks Dark Day", un troupeau de Jacks pénétra la foule à coup de hachoirs.

Par la suite, un flic véreux décida de prendre en main les jacks pendant que D-Ice était en taule. Ça a permis au gang d'obtenir plus de flingues; ainsi, les Nines décidèrent d'en finir une fois pour toute: une rixe à la batte de base ball; 1 Nine contre 2 Jacks.

Arrivés sur le lieu du combat, les Jacks durent affronter 15 Nines. Les Jacks gagnèrent mais le frère de D-Ice y laissa la vie.

A la suite de cet événement, plus un Nine ne fut aperçu. Or une masse de personnes fut enregistrée pour le vol de Vice City.

(ndlr 2012 : cet article est un grand n'importe quoi, c'est probablement le truc le plus naze en ligne ici)