/ Liberty-City

Interview exclusif de Francis Lelâne

Après son séjour de prison, Francis Lelâne nous donne ses premières impressions ! Un témoignage émouvant, âmes sensibles, s'abstenir.

Il y a quelques mois, Liberty City avait été marqué par un spectaculaire casse à la banque centrale de Portland. Cela fait maintenant 3 jours que Francis Lelâne, star de la chanson (facilement reconnaissable grâce à sa queue de cheval) a été libéré de prison où il purgeait sa peine suite à ce cambriolage loupé, rappelons que sa prise d'otages avait faillit tourner au drame, en effet il avait tabassé le gardien à coup de guitare électrique pour pouvoir entrer dans la banque et faire son casse (il est à noter que ce jour la banque était fermée, étant un dimanche).

Bref, quelques jours après sa sortie de prison, Francis a accepté de donner interview et de livrer ses premières impressions. C'est dans sa grande demeure de Shoreside Vale qu'il me reçoit, demeure très bien protégée, en effet de nombreux gardes du corps sont postés à chaque portails, des colosses vadrouillent dans le jardin, pour entrer passage obligé par le détecteur de métaux, les appareils photos sont évidemment interdits.

Heureusement j'avais prévu le coup, avec un appareil photo miniaturisé caché dans ma veste, petite merveille de technologie préalablement préparé par l'un de mes collègues du Liberty Tree.

Photos prises à l'aide d'un appareil photo miniaturisé et caché dans ma veste

Liberty-Tree : Tout d'abord bonjour Francis, merci d'avoir accepté cet interview.

Francis Lelâne : Môsieur Lelâne…

Liberty-Tree : Oui bonjour M. Lelâne, alors première question, comment vous sentez-vous après 10 mois de prison ?

Francis Lelâne : Je me sens « libéré » !

Liberty-Tree : Pouvez-vous nous raconter ce séjour en prison ?

Francis Lelâne : Oh la la ! C'est horrible, vous vous rendez compte même pas de piscine ou de jacuzzi, la télé toute petite ! Et la boufffffffe !! Dégueu ! Même pas de caviar en entrée […]. Bref c'était terrible, j'ai énormément souffert et cela a bouleversé mon équilibre intérieur. Je pense que je resterais traumatisé à vie.

Liberty-Tree : Et que faisiez-vous pour passer le temps ?

Francis Lelâne : Bah je chantais pardi ! D'ailleurs je ne comprends pas au bout d'une semaine on m'a isolé dans un nouvelle cellule à l'écart des autres...

Liberty-Tree : Mais Francis, je ne comprends pas, pourquoi avez-vous décidé de braquer une banque alors que vous êtes riche ?

Francis Lelâne : Euh...

Liberty-Tree : Qu'est ce qui vous a pousser à faire ça ? Surtout un dimanche ?

Francis Lelâne : Bah disons que le dimanche ya Chuck Norris à la télé. Alors moi en voyant Walker Texas Ranger sur mon écran géant et bah ça ma donné des pulsions et j'ai foncé à la banque, je voulais faire comme dans les films ! Mais quand on a vu que ça tournait au vinaigre, moi et mon chauffeur on a décidé de s'enfuir mais avec la limousine qui dépassait pas les 50 Km/h en montée, bah les flics y nous ont rattrapé.

Liberty-Tree : Quel a été la réaction de votre femme ?

Francis Lelâne : Je crois que ce qu'il lui a le plus manqué c'est ma voix, mes chansons... (plus tard sa femme m'avouera que ça a été un grand soulagement)

Liberty-Tree : Bon et bien merci beaucoup M. Lelâne !

Francis Lelâne : Mais tout le plaisir était pour moi !

Il est a rappelé que si vous souhaitez écrire à Francis Lelâne, vous pouvez lui envoyer toute vos lettres à cette adresse :

M. Francis Lelâne

11 avenue Cedar Ridge
Shoreside vale, Liberty City

Titre de son nouvel album : « SuperStar in Prison » un disque « LC Bigdaube » (87 $)