/ San Fierro

Crash d'un avion de ligne

Hier soir, un avion de ligne AT-400 s'est malheureusement écrasé dans la baie de San Fierro. Récit d'un crash inexpliqué.

78 familles sont en deuil après l'annonce du crash de l'avion de ligne de la compagnie Escobar Airlines. Voilà le triste sort de 153 passagers du vol N°72.

Tout commença par une belle matinée fraîche a Los Santos. Les passagers du vol N°72 embarquent vers Vice City, la plupart pour passer de belles vacances.

Le décollage se fit en douceur et aucun problème majeur ne laissa présager de l'horreur qui suivit.

A 10h48, l'avion disparut des écrans radars. Impossible d'établir un contact avec le vol N°72. La tour de contrôle décide alors de prévenir les autorités locales. Rapidement le F.B.I. est contacté et une grande recherche de l'appareil est engagée.

La recherche dura toute la journée puis la nuit jusqu'à 22h12 ou l'appareil fut officiellement identifié au fond de la baie de San Fierro.

Il est difficile de cerner les formes de l'appareil sur cette photo aérienne mais c'est la seule preuve que le F.B.I. a bien voulu nous "donner". Pour le moment les boîtes noires n'ont toujours pas été retrouvées. Normalement elle devraient encore être a bord de l'appareil car il est en un seul morceau, malgré la violence relative du choc.

A ce jour, les raisons du crash sont encore inconnues mais la police parlerait d'une défaillance dans le système électrique de l'appareil ce qui l'aurait obligé à voler avec les systèmes de secours. Mais cela ne suffit pas à expliquer les circonstances du crash.

Voici l'interview du chef de la police de San Fierro :

Liberty Tree: Selon les experts, l'avion a eu une défaillance électrique, d'après vous, quelles en sont les raisons ?

Bill Scott: En principe un avion peut toujours voler avec les systèmes de secours en cas de panne mais d'après ce que j'ai pu voir de l'appareil, j'ai remarqué qu'un des réacteurs avait totalement explosé.

LT: Voulez vous dire que l'avion a été attaqué par un missile a guidage thermique ?

BS: Non, non, moi je n'ai rien dit, j'ai juste dit que l'avion qui s'est écrasé a un réacteur explosé, PEUT-ÊTRE a cause d'une explosion mais je n'ai pas le droit de vous en dire plus...

Comme il fallait s'y attendre le F.B.I. a rapidement stoppé cette interview et il ont ramené M.Scott chez lui.

Pour le moment l'enquête est au point mort et les familles attendent beaucoup des 2 boîtes noires.