/ San Fierro

Un cycliste fou sème un vent de panique

En effet, depuis plus d'une semaine le QG de la police de San Fierro est inondé de plaintes provenant d'automobilistes victimes d'accidents routiers provoqués par un cycliste casse-cou.

Le vélo, une arme à en devenir ?

Lorsque les premiers rapports d'accident sont arrivés au QG du contrôle routier 911, le responsable de la centrale d'appels a pris la chose à la légère, croyant avoir à faire à des canulars. Ils sont rares les accrochages impliquant des cyclistes sur l’autoroute puisque la circulation à vélo y est interdite. Ce n'est seulement que plus tard, après qu'un patrouilleur routier de la police de San Fierro, le Sergent Eric Cartman, eu été victime à son tour de ce cycliste fou, que les autorités ont vraiment pris la chose au sérieux.

À gauche, tout ce qu'il reste de l'auto-patrouille du Sergent Cartman, un officier n'ayant jamais eu un seul accident en plus de 15 ans de service, après le capotage dont il a été victime des suites de sa rencontre fortuite avec le cycliste recherché. Même les forces de l'ordre semblent devenus des cibles faciles pour ce fou à lier.

Depuis que ce cycliste figure sur la liste des personnes les plus recherchées de San Fierro, étant donné qu'on lui attribut déjà la responsabilité dans plus de 20 accidents dont certains très grave, la police est sur les dents car selon plusieurs témoignages cet homme se volatiliserait rapidement après chaque incidents. Personne, ni même les enquêteurs au dossier, ne s'explique vraiment sur ce qui motive ce cycliste à agir ainsi puisque c'est la toute première fois que ce type de crise se produit. Pour le moment tout ce que nous savons c'est que les autorités semblent dépassées par les événements, d'ailleurs nous le sentons rapidement par leur agressivité lorsque nous nous faisons persistant dans nos questions.

Puisque l'information locale filtre au compte-goutte, nous nous sommes tourné vers les autorités fédérales qui ont semblé bien informé sur ce dossier, est-ce donc dire que nous serions sur le point d'assister à une arrestation très prochainement? Des aveux du FBI, San Fierro ne serait pas la seule ville victime du cyclise dérangé, à cette liste figure déjà Los Santos et Las Venturas. Serions-nous donc aux prises avec une sorte de fou qui se prendrait pour Matt Hoffman, la vedette mondiale du BMX? Lors d'un point de presse au Civic Center de Los Santos lundi dernier, les fédéraux ont déclaré aux journalistes présent qu'ils songeaient à mettre sur pied une équipe spéciale d'intervention pour attraper rapidement ce cycliste, que l'ont crois peut-être impliqué dans l'affaire du terrible carambolage survenu sur l'autoroute 10 à Los Santos et qui avait fait 48 morts et près d'une centaine de blessés, en Juillet dernier. À ce jour on avait jamais trop compris ce qui avait provoqué cette hécatombe puisque les seuls témoins de première ligne étaient tous décédés dans l'accident.

Quelques photos prises du carambolage de San Fierro

Photo prise de l'agression

Puisque la sécurité des usagers de la route est menacé, nous remarquerons de plus en plus de patrouilles aérienne au-dessus des autoroutes car tout le monde redoute désormais la présence du moindre cycliste se trouvant sur la route. Tout ceci n'est donc pas inconnu au fait que jusqu'à maintenant ont dénote plusieurs agressions armés inexpliquées contre des cyclistes. Parmi ceux-ci figure un jeune étudiant promu à un brillant avenir qui quittait la bibliothèque municipale pour se rendre chez sa grand-mère lorsqu'il a été sauvagement agressé sans raisons apparentes par un chauffeur de taxi. Il repose aujourd'hui dans le coma entre la vie et la mort. Interrogé par les policiers appelés sur les lieux de cette agression, le chauffeur de taxi se serait défendu en affirmant qu'il croyait avoir capturé le fameux cycliste fou dont tout le monde parle à la radio.

Parmi les stations de radio faisant leur choux gras avec cette histoire, se trouve la très controversée Talk Radio WCTR qui aurait poussé le comble à l'extrême en promettant une généreuse récompense à quiconque qui réussirait à mettre la main sur le cycliste recherché. Nous demandons donc aux gens de garder leur calme et de ne pas se laisser tenter par l'appât du gain mais plutôt de composer le 911 si jamais ils remarquent un cycliste ayant un comportement douteux. « Il faut absolument stopper cette paranoïa collective », affirmait le maire de San Fierro, lors du traditionnel souper annuel de la chambre des commerces s'étant déroulé hier soir devant une salle comble.

Une station ayant une sale réputation

Nous recommandons donc à tous de garder l’œil très grand ouvert lorsque vous aurez à prendre la route. Nous vous tiendrons informé lorsque surviendra des développements dans cette histoire.

Photos San Andreas Associated Press