/ San Fierro

La prison d'Alcatraz ouvre au public

Alcatraz. Un nom craint de tous les truands de la première moitié du siècle. Aujourd'hui, la prison d'Alcatraz ouvre à nouveau ses portes... au public. Les bandits et autres brigands qui lisent ce journal peuvent donc dormir sur leurs deux oreilles. Alcatraz est désormais classée comme lieu historique appartenant au patrimoine américain. Mais l'île n'a pas toujours été un lieu de détente de de récréation. Retour sur l'histoire de cette prison mythique.

Le panneau de bienvenue, plus accueillant que les barreaux des cellules...

Découverte en 1755 par un explorateur espagnol qui en fait une colonie, l'île est très vite annexée par les Etats-Unis. L'US Army y construit alors une forteresse protégée par une centaine de canons. L'île devient le lieu le plus fortifié de la côte ouest et forme avec Fort Point et Lime Point, un triangle censé protégé la ville de San Fierro. Les premiers prisonniers militaires arrivent sur l'île tandis que l'utilité défensive du fort diminue. En 1909, l'île devient une prison fédérale et les prisonniers sont employés pour construire le bâtiment principal de la prison d'Alcatraz qui sera baptisé "The Rock".

"The Rock", le bâtiment principal de la prison.

Le gouvernement fédéral décide de faire d'Alcatraz la prison la plus sécurisée et la plus dure du pays. L'état voulait donner un signe fort à la population pour montrer qu'il luttait activement contre la criminalité des années 30. C'est entre 1930 et 1960 qu'Alcatraz connut ses moments les plus actifs. Elle ne pouvait accueillir que 340 prisonniers, ce qui représentait moins d'1% de la population carcérale des Etats-Unis. Les conditions d'incarcération n'étaient pas aussi horribles que celles décrites dans les nombreux livres ou films traitant de la prison. Cependant, les conditions de vie dans la prison étaient loin d'être amusantes. Les prisonniers n'avaient droit qu'à un minimum de droits comme ceux d'être nourris, habillés, abrités et de pouvoir recevoir des soins si nécessaire.

La prison d'Alcatraz est également célèbre pour avoir abrité les détenus les plus dangereux du pays. Ainsi, Al Capoone, chef emblématique des gangsters du Chicago des années 30, George "Gatling" Kelli, Elvis Karpit ou encore Arthur "Doc" Baker passèrent la majorité de leur peine à Alcatraz. Les prisonniers, célèbres ou non avaient accès à certains privilèges comme ceux de travailler, correspondre avec l'extérieur et même recevoir des visites. La prison proposait aussi aux détenus des activités ludiques comme la peinture ou la musique. Les détenus "modèles" avaient même la possibilité d'être transférer dans une autre prison pour y finir leurs peines.

Finalement, le 21 mars 1963, la prison d'Alcatraz ferme ses portes, pour rénovation tout d'abord puis définitivement par la suite. L'entretien de l'île complètement isolée du continent et son ravitaillement en nourriture et en eau coûtait trop d'argent à l'état qui décida de construire une autre prison sur le continent. Alcatraz fut donc délaissée pendant des années mais le mythe lui ne cessa de prendre de l'ampleur.

A sa création, la prison était réputée comme étant une véritable forteresse d'où il était impossible de s'évader. Pourtant, de nombreuses tentatives eurent lieu avec plus ou moins de réussite. Il y eut 14 tentatives d'évasions mais la plupart des prisonniers zélés furent interceptés, les autres se sont noyés et reposent par 50m de fond dans la baie de San Fierro. Enfin, un petit nombre d'entre eux à été abattus par les gardiens de la prison qui n'avaient pas d'autres choix. Cependant, 5 prisonniers parvinrent à s'évader et ne furent jamais retrouvés. Peut-être ont-ils réussis l'évasion impossible, peut-être se sont-ils noyés à cause des courants de la baie. En tout cas, les autorités les ont déclarés disparus, présumés noyés. On ne veut visiblement pas croire à une évasion réussie du côté du gouvernement. La majorité des évasions survenaient lorsque les détenus allaient faire des activités dans les bâtiments annexes de la prison. Lorsqu'ils déchargeaient les bateaux ou lorsqu'ils se rendaient à l'usine de textile.

Le dépôt et l'ancienne usine textile.

Aujourd'hui, l'île est contrôlée par le département des parcs nationaux qui a décidé d'en faire un lieu touristique accessible au public. L'île ouvre à nouveau ses portes mais aux touristes cette fois. Les visiteurs pourront se promener tout autour de la prison, arpenter les couloirs du quartier d'isolement total surnommé "Broadway" par les détenus, visiter les cellules, l'ancienne usine textile. Ils pourront également jouir d'une vue imprenable sur San Fierro, sur le majestueux Gant Bridge et même sur les côtes de Bone County, de l'autre côté de la baie.

La vue est imprenable depuis l'île d'Alcatraz.

C'est donc une reconversion réussie pour cette île mythique, considérée par les habitants de San Fierro comme l'un des emblèmes de la ville, au même titre que le Gant Bridge. La vie carcérale s'est arrêtée sur le rocher mais une chose continue de fonctionner : le phare de l'île qui fonctionne sans interruption depuis 1854!