/ Las Venturas

Chasse à l'homme pour épingler un psychopathe

Las Venturas est la scène de crimes d'une rare violence.

QG du LVPD. (photo Fido-le-muet)

Bien que les autorités refusent de l'admettre publiquement, l'enquête semble piétiner par manque d'indices puisque voilà déjà 3 semaines que l'agresseur n'a pas été appréhendé et les agressions risquent de se poursuivre.

Les détectives fondent beaucoup d'espoir sur la déposition qu'ils pourront recueillir auprès des premières victimes lorsque leur condition le permettra car elles sont pour le moment toujours hospitalisées à l'unité des soins intensifs du General Hospital de Las Venturas.

Général Hospital de Las Venturas. (photo Fido_le_muet)

Ces gens sont actuellement traités pour des graves blessures après avoir été poignardé à plusieurs reprises par leur agresseur. Le porte-parole du centre hospitalier a indiqué aux médias que les prochains jours seront déterminants pour plusieurs de ces personnes et  que l'une d'entre-elles sera malheureusement cloué à un fauteuil roulant  puisque le coup de couteau qu'elle a reçu a causé des dommages irréparables à sa moelle épinière.

Toujours selon ce même porte-parole, l'examen des blessures permet de croire que l'individu aurait utilisé un objet contendant doté d'une longue lame massive, peut-être un couteau de survie comme celui utilisé par Rambo au cinéma.

Voici les informations que nous avons obtenues de la part du relationniste du LVPD:

Case ID #LVPD082006-A

Victime : Jonathan Pryce, 37 ans.

Lieu de l'agression : Landry Parking Lot.

Notes de l'enquêteur : La victime se trouvait à Las Venturas après avoir remporté un concours à la radio. L'attaque a eu lieu dans un stationnement intérieur. Le sujet était en train de charger ses valises à bord de son automobile pour entreprendre son voyage de retour lorsqu'il a été surpris par l'agresseur qui l'a attaqué sans avertissement.

Case ID #LVPD082006-B

Victime : Julia Still, 18 ans.

Lieu de l'agression : Ancien Walter Autopark.

Notes de l'enquêteur : Ce sont des employés municipaux, qui effectuaient des travaux sur chaussée dans le secteur, qui ont retrouvé la jeune fille qui gisait dans une mare de sang. Rapidement conduite à l'hôpital, depuis lors elle est tombée dans le coma. Selon toute vraisemblance, la victime qui travaille comme serveuse au restaurant de l'aérogare aurait décidé de passer par un raccourci pour se rendre chez une copine.

Case ID #LVPD082006-C

Victime : Erick Torturo, 42 ans.

Lieu de l'agression : Près du Binco Mini Mall.

Notes de l'enquêteur : La troisième victime a été découverte par un employé de la compagnie Alpine Armuring qui venait de terminer son quart de nuit et qui passait tout près. S'il était passé 2 minutes plus tôt il aurait pu épingler l'agresseur qui venait tout juste de quitter les lieux. Sa formation en secourisme aura permis de sauver la vie de l'homme qui avait perdu énormément de sang.

Case ID #LVPD082006-D

Victimes : Ben et Patricia Ferguson (52 et 50 ans).

Lieu de l'agression : Lilidale Avenue.

Notes de l'enquêteur : Un couple dans la cinquantaine qui se rendait au restaurant pour y célébrer leur 35ème anniversaire de mariage. L'agresseur aura probablement usé de stratège pour entraîner ses proies là où il voulait qu'ils soient avant de les attaquer sauvagement avec les résultats que nous connaissons.

Case ID #LVPD082006-E

Victimes : Patrick Manseau, 19 ans.

Lieu de l'agression : Chantier du Purple Casino.

Notes de l'enquêteur : Sans pince ni rire, puisque nous sommes à la capital du jeux, nous pouvons affirmer que cette fois-ci l'agresseur a joué le tout pour le tout en s'en prenant à sa prochaine victime. Même si les détails ne sont pas encore clairs, nous savons que l'agresseur se serait présenté à la cabine ou se trouvait le gardien et lui aurait asséné plusieurs coups de couteau. La victime qui est étudiant à l'académie de police venait tout juste de se décrocher cet emploi de gardien de chantier pour la Final Build Construction. Même s'il était armé, il n'a pas eu le temps ou la chance de se servir de son Beretta 9mm. D'ailleurs, fait étrange puisque l'agresseur ne lui a même pas volé son arme alors qu'il en avait l'occasion.

Case ID #LVPD082006-F

Victimes : Jennifer Jones 29 ans.

Lieu de l'agression : Interstate 22.

Notes de l'enquêteur : La dernière agression en lice remonte à hier soir. Elle s'est produite aux limites même de la ville sur l'Interstate 22, tout près d'un quartier résidentiel. La victime retournait chez elle après avoir passé la journée avec sa famille à l'occasion du mariage de sa sœur. Normalement elle devait demeuré chez ses parents pour la nuit mais avait décidé quand même de reprendre la route puisqu'elle devait reprendre le boulot très tôt le lendemain matin. Puisqu'elle a été agressée à bord de son véhicule, les enquêteurs se perdent dans les théories puisqu'ils se demandent comment l'assaillant a pu approcher sa victime ? Des gens du secteur affirment avoir vu un type qui faisait de l'auto-stop. Est-ce qu'il pouvait s'agir du psychopathe?

Le maire à sa sortie de l'hôpital.

Le maire de Las Venturas, Stephen Goodman, a écourté ses vacances familiales en Europe pour revenir afin de rassurer la population qui est inquiète à l'idée de savoir qu'un maniaque du couteau est toujours au large. À son arrivé il s'est immédiatement rendu à l'hôpital pour offrir son support aux familles éprouvées par ce drame puis s'est rendu au QG du LVPD afin de faire le bilan avec les enquêteurs. À sa sortie il s'est adressé aux journalistes en faisant la promesse que l’individu sera appréhendé et que les rues de Las Venturas seront à nouveau sécuritaires.

Espérons que c'était l'homme et non le politicien qui a fait cette promesse car depuis que cette affaire a prise de l'ampleur les gens désertent les rues le soir venu. La haute saison venait tout juste de commencer et voilà qu'elle est  déjà en péril mais tout ceci n'est que matériel, le plus important pour le moment c'est que l'état des agressés s'améliore rapidement.

Le LVPD souhaite refermer l'étau sur l'agresseur en augmentant le nombre de patrouilleurs.

Sur le terrain, nous remarquons déjà un plus grand nombre de policiers à pied et en auto patrouille. Souhaitons que cette mesure portera ses fruits et que le dangereux agresseur sera appréhendé rapidement avant qu'il ne fasse d'autres nouvelles victimes.