/ Liberty-City

Traffic de véhicules gouvernementaux à Liberty City

Un exemple de véhicule dans une décharge

Il y a deux jours, la police et le FBI, enquêtant depuis plusieurs mois sur une affaire de contrebande de véhicules gouvernementaux usagés et retapés pour être revendus à des bandits plus ou moins recherchés par le gouvernement, ont finalement démantelé un gigantesque réseau.

C'est à Liberty City que le réseau a prit racine. Pour l'instant, le leader de l'organisation n'a toujours pas été dénoncé par ses complices qui retapaient discrètement des véhicules sur les docks et les plaçaient dans des containers puis les revendaient à des criminels ou des intermédiaires qui se chargeaient de les vendre à la police par le biais de fausses entreprises sans que personne ne s'en rende compte. Malheureusement, après de nombreuses infiltrations, filatures et espionnages en tout genre, le FBI commença à déraciner le tronc de l'organisation en s'attaquant à Liberty City. Selon les premiers renseignements obtenus lors des interrogatoires, le réseau s'étendrait sur tout le pays en passant par Vice City ou encore San Andreas !

Deux voitures du FBI en filature

Nous avons pu suivre discrètement  l'intervention des forces de l'ordre sur les docks. Le FBI et la police étaient présents, soit avec leurs véhicules habituels, soit avec des véhicules banalisés. Sur le coup, ils n'ont pu arrêté que 5 hommes qui se chargeaient de la surveillance ou du chargement des véhicules sur les navires.

L'intervention des forces de l'ordre

Bien sur, les représentants et présidents des entreprises qui embauchent les marins sont en ce moment même interrogés pour savoir si oui ou non ils étaient au courant de la fraude qui se déroulait sous leur yeux.
Ce qui a mis la police sur cette enquête, qui a prit des proportions importantes, est le témoignage du responsable de l'écrasement des véhicules à la décharge de Liberty City, Mr.Foley qui aurait vu une dépanneuse embarqué une voiture qui devait passé au pressoir. Il aurait immédiatement avertit la police, puisque ce genre d'action est punie par la loi. Le Maire de Liberty City a promis à Mr.Foley une récompense pour la découverte du réseau. A l'instant nous n'en savons pas plus sur cet affaire, et je doute que nous en sachions plus, car selon des rumeurs, le FBI souhaite que l'affaire soit classée confidentielle pour éviter tout scandale. "Des personnes importantes pourraient être impliquées" affirme un concurrent.

Certains policiers seraient également en train d'être entendu par la police des polices pour être certains qu'ils ne savaient pas que leurs véhicules étaient concernés par cette fraude. Si c'était le cas, les policiers contrevenants seraient alors immédiatement démis de leurs fonctions et seraient expulsés du pays. C'est ce que souhaite le gouverneur de l'Etat qui attend la confirmation des gouverneurs des autres Etats concernés pour pouvoir faire une demande d'application de la peine.

L'identité du leader n'est toujours pas confirmée. Selon la police, c'est la mafia qui est à l'origine du réseau. Pour l'instant nous ne sommes sûr de rien donc nous concluons cet article en espérant que les autorités coincent les criminels.