/ Las Venturas

Prise d'otage au Cluckin'Bell de Bone County

Vendredi 18 juillet 19h30, bijouterie Lecoîntre, Las Venturas, deux hommes cagoulés et armés braquent sans difficultés cet établissement de luxe et s'enfuient vers le désert.

Ce n'est que très peu de temps après que le Sherrif A.Robinson poursuit le Pick-Up Dodge des braqueurs. La poursuite ne dure pas très longtemps puisqu'en voulant passer par le désert les malfrats heurtent une grosse pierre, la voiture peut continuer mais les malfaiteurs l'abandonnent très vite sur le parking du Cluckin' Bell de Bone County et prennent en otages les 14 occupants du restaurant.

Le véhicule des forcenés.

Le restaurant est très vite cerné et le SWAT ne tarde pas à arriver, mais le Sherrif Robinson ne sait pas encore la longue nuit qui l'attend. En effet, les braqueurs ne sont pas du genre à négocier, et ils ont de solides arguments, entre autres les otages. Le SWAT restera toute la nuit, sous les ordres du chef des opérations et personne ne bougera.

Le restaurant assiégé par le SWAT.

Les menaces des bandits ne tardent pas à venir, les forcenés veulent bien évidemment une voiture neuve et veulent quitter la ville, de plus il faut faire vite car il n'y avait pas de négociateur disponible avant 24 heures (et oui nous sommes dans le désert ) c'est donc le sherrif Robinson couvert par le SWAT qui doit négocier mais très tôt le matin le SWAT décide de lancer l'assaut, une tactique qui a réussi à neutraliser du premier coup les malfrats sans faire aucun blessé, la prise d'otages aura tout de même durée 11 heures avant que les forces de l'ordre n'agissent.

Nous avons interviewé le chef de la section 9 du SWAT qui dirigeait les opérations :

Liberty Tree : Bonjour, tout d'abord pourquoi avoir attendu 11 heures avant l'assaut ?

Chef Operations (Anonyme) : Eh bien j'étais sur qu'ils n'allaient tuer personne, ils étaient déjà assez dans le pétrin pour faire une telle chose ils n'avaient pas les épaules pour, ensuite j'ai attendu que la fatigue arrive, on a avancé lentement mais surement.

LT : Pouvez-vous nous en dire plus sur la façon dont l’opération s'est déroulée ?

C-O : Oui, le premier groupe est rentré par la porte de secours, et le deuxième par la ventilation, des grenades aveuglantes ont alors été jetées et une fois les forcenés neutralisé, certains otages ont eu des malaise du à la fatigue et au bruit assourdissant, mais personne n'est blessé. Je tiens à préciser que je suis fier de mes hommes.

Peu après la fin de l'intervention, le FBI arrive pour ouvrir une enquête.

Le SWAT repart, le FBI et les Scientifiques arrivent.

Un agent du FBI : Oh vous savez nous sur des affaires comme celles-ci on arrive seulement après, aujourd'hui nous ne sommes là juste pour épauler la police scientifique et fermer le restaurant jusqu'à nouvel ordre. Nous avons également une deuxième équipe à la bijouterie.

Cette affaire s'est donc bien terminée, les otages sont juste choqués et on tout de suite été examinés par un médecin sur place, le restaurant devrait ouvrir d'ici quelques jours en attendant la fin de l'enquête.